Se démaquiller est une étape fondamentale lorsque l’on s’apprête à tomber dans les bras de Morphée. Si si, même quand on rentre de soirée à l’aube… Bon j’avoue, qui plaide coupable pour certains soirs de grosse flemme ? 

Mais ce n’est pas bien ! Je pense que vous l’avez déjà entendu et je vous le répète au risque d’être lourde. Le démaquillage permet d’enlever tout ce qui a pu se coller à notre peau au fil de la journée: la pollution, l’excès de sébum etc… Par ailleurs, le maquillage bouche nos pores. C’est la nuit que la peau respire et élimine ses toxines donc il faut vraiment la laisser respireeeer.

Je vais donc vous lister des moyens de se démaquiller en évitant les produits qui contiendraient des substances polémiques ou synthétiques.

Le layering

Cette technique nous provenant d’Asie est plébiscitée par bon nombre de blogueuses. Elle consiste à appliquer différentes « couches » de produits suivant un ordre précis. Dans le cas du démaquillage il s’agit d’appliquer une huile, un nettoyant aqueux puis une lotion.

1. L’ huile

Elle permet d’enlever avec efficacité toutes les substances grasses accumulées. En effet, le gras appelle le gras. Il est préférable de prendre une huile BIO et pressée à froid. Pour les peaux sèches, l’huile d’amande douce est préconisée. Quant à l’huile de jojoba, elle est adaptée aux peaux mixtes à grasses. Il suffit de s’en appliquer une noisette sur le visage et d’étaler.

Cependant, pour ma part je pense que les huiles ne sont pas adaptées à mon type de peau.

En effet, j’ai une peau grasse à imperfections. Et même en appliquant de l’huile de jojoba adaptée aux peaux grasses, j’ai eu une poussée de boutons. En arrêtant de l’utiliser, j’ai constaté que ma peau était revenue petit à petit à la normale. Et c’est le cas de plusieurs de mes connaissances. Donc si vous avez la peau grasse, faites quand même attention à l’application de l’huile .

2. Un nettoyant aqueux

Il permet d’enlever tout ce qui est hydrophile. En général il s’agit d’un moussant ou d’une eau micellaire. J’ai testé le nettoyant moussant de la marque BIO Nominoe. La texture du nettoyant est très agréable, mousseuse et douce.

3. Une lotion

Elle permet d’apaiser la peau avant d’appliquer sa crème. On peut également utiliser un hydrolat comme l’eau d’hamamélis apaisante.

Sinon, on n’est pas obligé d’appliquer les 3 couches comme préconisé. Certaines personnes n’utilisent que le moussant ou l’hydrolat et sont satisfaites. En plus la suite du layering comprend encore 3 autres étapes (le sérum, le contour des yeux et la crème !).

L’huile démaquillante

Les démaquillants huileux enlèvent facilement les traces de maquillage et nettoient la peau sans l’agresser.

A la différence d’une huile normale, l’huile démaquillante peut contenir des tensioactifs qui permettent d’émulsionner l’huile au contact de l’eau. Elle va alors mousser et entraîner également les résidus hydrophiles.

Bien que je ne l’ai pas essayée au quotidien, j’ai testé un échantillon de celle de chez Avril (100% naturelle et BIO) qui laisse la peau toute douce et qui est très efficace pour enlever des pigments tenaces.

Il existe également des démaquillants solides sous forme de palets, qui se transforment en lait au contact de l’eau. Cela permet d’éviter les emballages superflus et de l’emmener partout. C’est une nouveauté proposée par la super marque Pachamamaï (100% naturel, fait main, fabriqué en France, vegan). Il suffit de passer le démaquillant solide sur visage humide, de masser et de rincer.

pachamamai baume
Le démaquillant solide de chez Pachamamaï

Personnellement, j’utilise un peu d’huile de coco pour me démaquiller les yeux. Et c’est génial car elle est bien plus efficace que certains bi-phases ! Attention cependant, ne l’utilisez pas pour le reste du visage car elle est comédogène.

Le lait démaquillant

Le lait démaquillant est bien connu. Il est plus fluide que l’huile et certaines personnes préfèrent sa texture légère. Cependant, j’ai remarqué que les laits étaient en général moins efficaces que les huiles. La plupart des marques BIO en proposent (Melvita, Dr Hauschka, So Bio Ethic…).

L’eau micellaire

Me concernant, c’est le produit le plus adapté à ma peau grasse. Elle ne laisse pas de toucher gras et je suis satisfaite de son nettoyage. Pour les yeux comme cité plus haut, j’utilise de l’huile de coco. Cependant, je la déconseillerai aux peaux sèches et sensibles car elle contient des tensioactifs qui peuvent être irritants. Mon coup de coeur est celle de chez Avril, pour son rapport qualité/prix.

Les lingettes en tissu

Alors non je ne parlerai pas des lingettes non biodégradables qui sont une catastrophe écologique.

Ici je vous parle d’une serviette démaquillante.

EASY DEMAQ: une lingette en polyester dont les fibres permettent de se démaquiller simplement… à l’eau ! Il suffit de se mouiller le visage, d’humidifier la serviette, de frotter, et hop le maquillage part! Ensuite on la lave au savon ou à la machine. Sa durée serait de plusieurs mois, et lorsqu’elle n’est plus efficace on peut toujours l’utiliser comme torchon.

Cela est donc économique et pratique. En plus, on ne dépense pas 10000 disques de coton ce qui limite les déchets. Et on n’utilise pas de produit non plus !

Je ne l’ai pas encore testée mais vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous pour avoir un aperçu plus détaillé. Cela a l’air de fonctionner en tous cas.

Personnellement, je préfère quand même appliquer un peu de produit pour m’assurer de m’être totalement démaquillée. Mais je testerai volontiers cette serviette !

Enfin, n’oubliez pas de remplacer vos disques jetables

En vous démaquillant, n’oubliez pas d’utiliser autre chose que du coton à usage unique.

En effet, l’industrie du coton est très polluante car elle utilise énormément d’eau, de pesticides etc… Et puis, avec trois à quatre disques de coton par jour on accumule facilement les déchets!

Pour ma part, j’utilise les disques lavables de la marque Les Tendances d’Emma. Je les passe à la machine ou je les lave rapidement au savon et ça marche très bien .

Pour finir, la marque Mana Mani propose également des lingettes lavables pour bébé 

Et vous, comment vous démaquillez-vous au naturel ? Connaissiez-vous ces techniques