demaquillant naturel

Comment se démaquiller au naturel?

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 29
  •  
  •  
  •  
  • 16

Se démaquiller est une étape fon­da­men­tale lorsque l’on s’apprête à tomber dans les bras de Mor­phée. Si si, même quand on ren­tre de soirée à l’aube… Bon j’avoue, qui plaide coupable pour cer­tains soirs de grosse flemme ? 🙋‍♀️

 

Noon, je ne veux pas me démaquilleer !

Mais ce n’est pas bien ! Je pense que vous l’avez déjà enten­du et je vous le répète au risque d’être lourde. Le démaquil­lage per­met d’en­lever tout ce qui a pu se coller à notre peau au fil de la journée: la pol­lu­tion, l’excès de sébum etc… Par ailleurs, le maquil­lage bouche nos pores. C’est la nuit que la peau respire et élim­ine ses tox­ines donc il faut vrai­ment la laiss­er respireeeer.

Je vais donc vous lis­ter des moyens de se démaquiller en évi­tant les pro­duits qui con­tiendraient des sub­stances polémiques ou syn­thé­tiques.

 

Le layering

Cette tech­nique nous provenant d’Asie est plébisc­itée par bon nom­bre de blogueuses. Elle con­siste à appli­quer dif­férentes “couch­es” de pro­duits suiv­ant un ordre pré­cis. Dans le cas du démaquil­lage il s’ag­it d’ap­pli­quer une huile, un net­toy­ant aque­ux puis une lotion.

 

1. L’ huile

Elle per­met d’en­lever avec effi­cac­ité toutes les sub­stances grass­es accu­mulées. En effet, le gras appelle le gras. Il est préférable de pren­dre une huile BIO et pressée à froid. Pour les peaux sèch­es, l’huile d’amande douce est pré­con­isée. Quant à l’huile de jojo­ba, elle est adap­tée aux peaux mixtes à grass­es. Il suf­fit de s’en appli­quer une noisette sur le vis­age et d’é­taler.

Cepen­dant, pour ma part je pense que les huiles ne sont pas adap­tées à mon type de peau.

En effet, j’ai une peau grasse à imper­fec­tions. Et même en appli­quant de l’huile de jojo­ba adap­tée aux peaux grass­es, j’ai eu une poussée de bou­tons. En arrê­tant de l’u­tilis­er, j’ai con­staté que ma peau était rev­enue petit à petit à la nor­male. Et c’est le cas de plusieurs de mes con­nais­sances. Donc si vous avez la peau grasse, faites quand même atten­tion à l’ap­pli­ca­tion de l’huile 😊.

2. Un nettoyant aqueux

Il per­met d’en­lever tout ce qui est hydrophile. En général il s’ag­it d’un mous­sant ou d’une eau micel­laire. J’ai testé le net­toy­ant mous­sant de la mar­que BIO Nomi­noe. La tex­ture du net­toy­ant est très agréable, mousseuse et douce.

3. Une lotion

Elle per­met d’apais­er la peau avant d’ap­pli­quer sa crème. On peut égale­ment utilis­er un hydro­lat comme l’eau d’hamamélis apaisante.

Sinon, on n’est pas obligé d’ap­pli­quer les 3 couch­es comme pré­con­isé. Cer­taines per­son­nes n’u­tilisent que le mous­sant ou l’hy­dro­lat et sont sat­is­faites. En plus la suite du lay­er­ing com­prend encore 3 autres étapes (le sérum, le con­tour des yeux et la crème !).

 

L’huile démaquillante

Les démaquil­lants huileux enlèvent facile­ment les traces de maquil­lage et net­toient la peau sans l’a­gress­er.

A la dif­férence d’une huile nor­male, l’huile démaquil­lante peut con­tenir des ten­sioac­t­ifs qui per­me­t­tent d’é­mul­sion­ner l’huile au con­tact de l’eau. Elle va alors mouss­er et entraîn­er égale­ment les résidus hydrophiles.

Bien que je ne l’ai pas essayée au quo­ti­di­en, j’ai testé un échan­til­lon de celle de chez Avril (100% naturelle et BIO) qui laisse la peau toute douce et qui est très effi­cace pour enlever des pig­ments tenaces.

Il existe égale­ment des démaquil­lants solides sous forme de palets, qui se trans­for­ment en lait au con­tact de l’eau. Cela per­met d’éviter les embal­lages super­flus et de l’emmener partout. C’est une nou­veauté pro­posée par la super mar­que Pachama­maï (100% naturel, fait main, fab­riqué en France, veg­an). Il suf­fit de pass­er le démaquil­lant solide sur vis­age humide, de mass­er et de rin­cer.

Lire aussi:  10 Astuces Beauté Spécial Confinement 😱

 

pachamamai baume
Le démaquil­lant solide de chez Pachama­maï

Per­son­nelle­ment, j’u­tilise un peu d’huile de coco pour me démaquiller les yeux. Et c’est génial car elle est bien plus effi­cace que cer­tains bi-phas­es ! Atten­tion cepen­dant, ne l’u­tilisez pas pour le reste du vis­age car elle est comé­dogène. >Clique ici pour accéder au petit poème que j’ai écrit sur les bien­faits de l’huile de coco 😉<

 

Le lait démaquillant

Le lait démaquil­lant est bien con­nu. Il est plus flu­ide que l’huile et cer­taines per­son­nes préfèrent sa tex­ture légère. Cepen­dant, j’ai remar­qué que les laits étaient en général moins effi­caces que les huiles. La plu­part des mar­ques BIO en pro­posent (Melvi­ta, Dr Hausch­ka, So Bio Eth­ic…).

 

L’eau micellaire

Me con­cer­nant, c’est le pro­duit le plus adap­té à ma peau grasse. Elle ne laisse pas de touch­er gras et je suis sat­is­faite de son net­toy­age. Pour les yeux comme cité plus haut, j’u­tilise de l’huile de coco. Cepen­dant, je la décon­seillerai aux peaux sèch­es et sen­si­bles car elle con­tient des ten­sioac­t­ifs qui peu­vent être irri­tants. Mon coup de coeur est celle de chez Avril, pour son rap­port qualité/prix.

 

Les lingettes en tissu

Alors non je ne par­lerai pas des lingettes non biodégrad­ables qui sont une cat­a­stro­phe écologique.

Ici je vous par­le d’une servi­ette démaquil­lante.

EASY DEMAQ: une lingette en poly­ester dont les fibres per­me­t­tent de se démaquiller sim­ple­ment… à l’eau ! Il suf­fit de se mouiller le vis­age, d’hu­mid­i­fi­er la servi­ette, de frot­ter, et hop le maquil­lage part! Ensuite on la lave au savon ou à la machine. Sa durée serait de plusieurs mois, et lorsqu’elle n’est plus effi­cace on peut tou­jours l’u­tilis­er comme tor­chon.

Cela est donc économique et pra­tique. En plus, on ne dépense pas 10000 dis­ques de coton ce qui lim­ite les déchets. Et on n’u­tilise pas de pro­duit non plus !

Je ne l’ai pas encore testée mais vous pou­vez regarder la vidéo ci-dessous pour avoir un aperçu plus détail­lé. Cela a l’air de fonc­tion­ner en tous cas.

Per­son­nelle­ment, je préfère quand même appli­quer un peu de pro­duit pour m’as­sur­er de m’être totale­ment démaquil­lée. Mais je testerai volon­tiers cette servi­ette !

 

Enfin, n’oubliez pas de remplacer vos disques jetables

En vous démaquil­lant, n’ou­bliez pas d’u­tilis­er autre chose que du coton à usage unique.

En effet, l’in­dus­trie du coton est très pol­lu­ante car elle utilise énor­mé­ment d’eau, de pes­ti­cides etc… Et puis, avec trois à qua­tre dis­ques de coton par jour on accu­mule facile­ment les déchets!

Pour ma part, j’u­tilise les dis­ques lavables de la mar­que Anaé. Je les passe à la machine ou je les lave rapi­de­ment au savon et ça marche très bien 😊.

Ils sont ven­dus par paque­ts de qua­tre pour 4,5 €. Je vous con­seille d’a­cheter deux paque­ts pour en avoir des pro­pres à chaque fois. Il y a aus­si la mar­que Les ten­dances d’Em­ma qui pro­pose des kits très sym­pas com­prenant un filet de lavage et une trousse pour ranger vos cotons.

Pour finir, la mar­que Kapoune pro­pose égale­ment des lingettes lavables pour bébé trop jolies (que l’on peut aus­si utilis­er pour nos fri­mouss­es 😉). N’hésitez pas à faire un tour sur Etsy, plusieurs blogueuses cousent elles même des lingettes qu’elles reven­dent.

 

lingettes kapoune
Les lingettes lavables de chez Kapoune

 

Et vous, com­ment vous démaquillez-vous au naturel ? Con­naissiez-vous ces tech­niques ?

 

 


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 29
  •  
  •  
  •  
  • 16

11 commentaires sur “Comment se démaquiller au naturel?

  1. Super ton arti­cle ! 🙂
    Per­so pour les yeux je me démaquille effec­tive­ment à l’eau, et juste à l’eau, avec une mini lingette démaquil­lante faites en mul­ti fibres et j’adore ! Au delà de l’aspect économique, ça ne pol­lue pas et c’est l’aspect le plus impor­tant pour moi.
    Bis­es 🙂

    1. Coucou !!!
      Mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ça fait tou­jours plaisir ❤️🥰. Tu utilis­es quelle mar­que de mini lingette? C’est clair quand j’ai vu les vidéos de lavage juste à l’eau j’étais bluffée !

    1. Coucou 😊
      Mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire !
      Et du coup tu utilis­es quelles mar­ques de servi­ettes réu­til­is­ables ?

  2. Coucou
    Mer­ci pour ton arti­cle bien détail­lé !
    Pour ma part je procède sou­vent à un dou­ble net­toy­age, en ce moment j’u­tilise l’huile démaquil­lante d’oOlu­tion, mar­que française et bio et le savon au lait de chèvre PIN UP Secret car j’en avais enten­du beau­coup de bien pour les peaux qui ont ten­dance à faire des imper­fec­tions. Je suis un peu mit­igée sur ce dernier car il net­toie bien la peau et est très agréable à utilis­er, mais je ne trou­ve pas de réels effets sur mes bou­tons mal­heureuse­ment. Vu le prix c’est un peu dom­mage 🙂
    Bizzz

    1. Hel­lo 👋🏽😊,
      J’ai enten­du beau­coup de bien de la mar­que Oolu­tion il faudrait que je teste! Et du coup le savon au lait de chèvre ça ne me donne pas trop envie 😅

  3. Hel­lo !

    Per­son­nelle­ment j’u­tilise l’huile de coco sur tout le vis­age et les yeux.
    Comme tu dis, l’huile de coco est comé­dogène, donc ensuite je net­toie bien tout ça avec un gel net­toy­ant à base de mangue et aloe vera.
    Puis je passe un coup de lingette lavable pour retir­er les quelques résidus de mas­cara qu’il peut rester.
    Et pour finir j’ap­plique une crème pour le vis­age.
    Sim­ple, rapi­de, effi­cace, économique, et écologique ! 🙂

    1. Coucou Mor­gane,
      Mer­ci pour le partage de ta rou­tine 😊!
      Super si l’huile de coco ne te fait pas d’effet sec­ondaire en net­toy­ant bien der­rière ! En tout cas j’approuve son effi­cac­ité à 100% !!!

    1. Hihi il faut absol­u­ment que je le teste je n’en ai enten­du que du bien !!! Après j’ai quelques doutes con­cer­nant ma peau grasse j’ai peur qu’il ne soit pas adap­té mais je ten­terai quand même dans tous les cas 😊

  4. Coucou! Alors moi je suis assez fière de moi car c’est l’une des pre­mières choses que j’ai changée: le net­toy­age du vis­age.
    Per­son­nelle­ment, je me maquille qu’oc­ca­sion­nelle­ment, donc le prob­lème du démaquil­lage ne se pose pas. Mais quand je me maquille, j’u­tilise de l’huile de jojo­ba.
    Ensuite, j’ap­plique de l’eau de rose ou de bleuet et pour finir je mets du gel d’aloe vera.

    Et bien sûr, j’ai mes cotons démaquil­lant en tis­su! 😉

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.