Scrunch, Clarification, Finger coil: le vocabulaire du coiffage au naturel

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces derniers temps, les cheveux naturels et libres ont le vent en poupe. C’est aus­si l’oc­ca­sion pour de nou­velles tech­niques de coiffage au naturel de voir le jour !

De nou­veaux mots appa­rais­sent alors, et on peut se retrou­ver rapi­de­ment per­dus entre des ter­mes incon­nus et/ou en anglais.

Faisons donc un topo rapi­de sur la sig­ni­fi­ca­tion de ce nou­veau vocab­u­laire au naturel 😁 !

 

 

Le scrunch

A ne pas con­fon­dre avec le crunch qui est un exer­ci­ce d’ab­dos (mais vous pou­vez tou­jours essay­er de pra­ti­quer le scrunch en crun­chant !).

Cette tech­nique con­cerne plutôt les cheveux ondulés/bouclés/frisés/crêpus. Elle per­met de don­ner plus de déf­i­ni­tion et de ressort aux boucles.

Vous aurez des boucles plus hautes et plus rebondies 😊.

Woa je crunche trop bien !

Pour se faire, agrippez vos cheveux par les pointes et remon­tez les en accordéon jusqu’aux racines. Répétez plusieurs fois pour chaque mèche.

En général, il est con­seil­lé de le faire une fois que vous aurez appliqué des pro­duits de coiffage (sans rinçage) après vous être lavé les cheveux.

Vous pour­riez enten­dre le bruit suiv­ant en appli­quant le scrunch­ing: “Scrunch! Scrunch!” d’où le nom de la tech­nique. Non, je rigole, quoique…

N’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous pour mieux visu­alis­er cette tech­nique 😉.

 

 

La clarification

Cette tech­nique per­met de “net­toy­er le cheveu en pro­fondeur” et de le débar­rass­er des ingré­di­ents de coiffage néfastes accu­mulés pen­dant longtemps (coucou les sil­i­cones!).

La clar­i­fi­ca­tion aide beau­coup pour le pas­sage au naturel car une fois le cheveu débar­rassé des mau­vais ingré­di­ents, on peut l’habituer et le nour­rir cor­recte­ment avec des pro­duits plus sains.

Elle per­met aus­si de palier au côté “pois­seux” que l’on peut ressen­tir en pas­sant au naturel, notam­ment lorsqu’on a les cheveux gras.

Il existe deux méth­odes prin­ci­pales:

  • La méth­ode aux poudres

Prenez votre dose de sham­po­ing habituelle et ajoutez‑y une cuil­lère à café de bicar­bon­ate de soude et/ou de poudre lavante (ghas­soul, shikakai). Lavez vos cheveux en faisant mouss­er votre sham­po­ing comme d’habi­tude et rincez abon­dam­ment.

  • La clar­i­fi­ca­tion à l’argile

Mélangez de l’argile de Mont­mo­ril­lonite (argile verte) avec de l’eau et deux à trois cuil­lères à café de vinai­gre de cidre (selon votre longueur de cheveux).

Lire aussi:  Comment se démaquiller au naturel?

Il faut obtenir une pâte ni trop liq­uide ni trop épaisse. Appliquez ensuite sur votre cuir chevelu et sur toute la longueur de vos cheveux. Lais­sez repos­er trente min­utes et rincez abon­dam­ment.

Ensuite pour cha­cune des deux tech­niques, il fau­dra absol­u­ment appli­quer un après sham­po­ing (plus un masque nour­ris­sant si vous avez les cheveux secs) car vous sen­tirez vos cheveux comme “asséchés”.

Pas de panique, c’est nor­mal, les poudres ou l’argile auront absorbé l’ex­cé­dent de pro­duits et de pol­lu­tion accu­mulés par vos cheveux, les écailles seront ouvertes et ils se retrou­veront “tout nus”.

Nour­ris­sez les bien après et vous ver­rez la dif­férence, ils seront en bonne san­té et plus légers !

 

Le Finger Coil

Cette tech­nique de coiffage con­siste à obtenir des boucles resser­rées et définies sans pass­er par le fer à boucler et sans out­ils 😊. Vous avez juste besoin de vos doigts !

Pour se faire, il faut s’armer d’un peu de patience.

Prenez une mèche de cheveux, sprayez de l’eau dessus et démêlez la. Il faut que la mèche soit bien humide pour que le Fin­ger Coil fonc­tionne.

Puis, pincez la racine de la mèche d’une main et de l’autre, enroulez la mèche petit à petit sur votre doigt, jusqu’à arriv­er aux pointes.

Je vous con­seille forte­ment d’en­suite pren­dre une noisette de gel d’aloe vera ou de gel de lin et de recom­mencer ce geste afin de fix­er la boucle. Surtout pour les per­son­nes qui n’ont pas les cheveux bouclés.

Si vous avez les cheveux très raides je ne suis pas sûre que le Fin­ger coil tien­dra mais vous pou­vez essay­er sur une mèche et voir si ça fonc­tionne 😊.

Recom­mencez pour chaque mèche et laiss­er séch­er les cheveux de préférence à l’air libre.

N’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous pour mieux com­pren­dre la tech­nique !

 

 

Et vous, con­nais­sez-vous des tech­niques pour se coif­fer au naturel ?

N’hésitez pas à me suiv­re sur les réseaux soci­aux: Mon FB, mon Ins­ta, mon Pin­ter­est et mon Twit­ter 😉


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires sur “Scrunch, Clarification, Finger coil: le vocabulaire du coiffage au naturel

  1. Mer­ci. J’ai appris plein de choses et de ter­mes.
    J’ai une super tech­nique pour se coif­fer au naturel laiss­er ses cheveux respir­er sans utilis­er de fer ou de pro­duit. Ahah ca peut paraître bête mais par­fois ça leur fait le plus grand bien.

    1. Mer­ci pour ton com­men­taire Lau­ra,
      ça fait tou­jours plaisir 🙂 ! Haha tu as tout à fait rai­son pour la tech­nique du “laiss­er faire la nature”.
      Mais bon moi j’ai les cheveux si secs et frisés qu’il faut absol­u­ment que j’y applique des soins sans rinçage sinon ça part en cac­ahuètes lol.
      A très bien­tôt 🙂

    1. Haha des fois ils inven­tent de ces mots 😉
      Mer­ci pour ton petit com­men­taire ça fait plaisir, j’e­spère que tu vas bien 🙂
      Belle journée !

  2. Je t’avoue que je ne con­nais­sais pas ces tech­niques, mais sans le savoir j’ai fait une clar­i­fi­ca­tion chez mon coif­feur avant de faire ma 1ère col­oration végé­tale. Mer­ci pour toutes ces pré­ci­sions 🙂

    1. Salut Vero !
      Ha ha c’est vrai qu’au final ces tech­niques com­men­cent à être bien répan­dues sans qu’on y met­tre vrai­ment un nom 😊.
      Mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.