les métiers de la cosmétique

Quels sont les différents métiers de la cosmétique ?

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  

Je prof­ite de la ren­trée pour con­sacr­er un thème au mois de sep­tem­bre: les for­ma­tions et les métiers de la cos­mé­tique!

La France est le leader mon­di­al de ce secteur, qui se porte d’ailleurs très bien. Aujour­d’hui, les dépens­es en cos­mé­tique représen­tent 32% du bud­get des Français con­tre 9% dans les années 60 !

Vous souhaitez faire car­rière dans les cos­mé­tiques mais vous ne savez pas quel méti­er vous cor­re­spondrait ? La recon­ver­sion vous intéresse, ou encore vous êtes sim­ple­ment pas­sion­nés…?

Si c’est le cas, je vous invite à décou­vrir le pre­mier arti­cle de cette thé­ma­tique qui con­cerne les dif­férents métiers de la cos­mé­tique et peut être y trou­ver votre futur job!

PS: Bien sûr, soyons d’ac­cord, si l’un de ces métiers vous intéresse, c’est dans le but de pro­mou­voir la beauté naturelle et éthique 😉!

 

💹 Les domaines du secteur de la cosmétique

 

Le secteur de la cos­mé­tique est répar­ti en 6 domaines prin­ci­paux: le soin (crèmes, sérums…), la par­fumerie, l’hygiène (gels douche, savons…), la coif­fure, le maquil­lage, le soin bébé et l’hygiène den­taire (den­ti­frices, bains de bouche…). Et oui, les den­ti­frices sont des cos­mé­tiques même si cela parait un peu bizarre 😁!

 

I’m so beau­ti­ful

 

Les métiers dont je par­lerai ci-dessous peu­vent donc con­cern­er tous ces domaines.

Par ailleurs, voici quelques chiffres intéres­sants: en France, la cos­mé­tique emploie directe­ment 55000 per­son­nes dont plus de 60% de femmes (source FEBEA). Les hommes, c’est donc le moment de vous man­i­fester pour plus de par­ité dans ce secteur 😉!

Les entre­pris­es sont com­posées à 80% de PME même si on a ten­dance à croire que les grands groupes sont majori­taires.

Cepen­dant, on ne peut pas nier que ce sont surtout ces derniers qui exer­cent leur lob­by­ing dans le secteur.

Enfin, la cos­mé­tique recrute des pro­fils très var­iés: des ingénieurs, des tech­ni­ciens, des arti­sans etc… Et elle touche énor­mé­ment de domaines (chimie, biolo­gie, mar­ket­ing, com­mu­ni­ca­tion…)!

 

👩‍🔬 Les métiers de la Recherche et du Développement

 

La R&D est le “com­mence­ment” de tout pro­duit cos­mé­tique.

La Recherche per­met entre autre la décou­verte de nou­velles molécules, nou­veaux ingré­di­ents, méth­odes de fab­ri­ca­tion.

Quant au Développe­ment, il a pour but, comme son nom l’indique, le développe­ment de for­mules sta­bles, belles et/ou inno­vantes en accord avec le mar­ket­ing et issus des résul­tats de la Recherche.

Ain­si, les pro­fils cor­re­spon­dants sont donc plutôt sci­en­tifiques: chercheurs, ingénieurs chimistes et/ou biol­o­gistes, botanistes, tech­ni­ciens chimistes…

Les employeurs peu­vent être égale­ment très var­iés: les uni­ver­sités, les mar­ques, les four­nisseurs de matières pre­mières, les prestataires etc…

Les métiers cor­re­spon­dants sont ceux des for­mu­la­teurs, producteurs/chercheurs d’act­ifs ou de matières pre­mières inno­vantes.

Si vous aimez les sci­ences et souhaitez con­tribuer à la décou­verte du nou­v­el act­if (naturel hein 😉) raje­u­nis­sant de demain, c’est donc la branche qui vous plaira sans doute!

 

 

 

 

👩‍💼 Les métiers du Marketing

 

Le mar­ket­ing per­met d’établir la stratégie com­mer­ciale de la mar­que en analysant les besoins des con­som­ma­teurs.

Par con­séquent, les métiers cor­re­spon­dants sont ceux des chefs de pro­duit, chefs de développe­ment mar­ket­ing, brand man­ag­er etc…

Lire aussi:  10 soins visage naturels et solides - Challenge Zéro Déchet Partie 3

Les pro­fils cor­re­spon­dants sont donc les per­son­nes ayant plutôt étudié le com­merce et le mar­ket­ing.

Si vous aimez analyser les besoins des gens et avez le flair pour sen­tir les ten­dances cos­mé­tiques de demain, cette branche est faite pour vous!

 

Oh oui je sens les ten­dances de demain !

 

💁‍♀️ Les métiers de la Communication et de la Vente

 

Pour ven­dre ses pro­duits, il fau­dra bien crier sur tous les toits qu’ils exis­tent, et c’est ce à quoi ser­vent la Com­mu­ni­ca­tion et la Vente.

Si vous êtes créat­ifs et que vous aimez papot­er, partager, bref com­mu­ni­quer, cette branche vous plaira sans doute.

Vous serez chargé de faire l’inter­face entre la mar­que et tout ce qui touche à sa com­mu­ni­ca­tion (presse, médias, réseaux soci­aux etc…).

Les métiers asso­ciés sont par exem­ple : Directeur de la pub­lic­ité, Com­mu­ni­ty man­ag­er, Attaché de presse, Con­seiller de vente…

C’est égale­ment dans cette caté­gorie que je mets les blogueurs. Dans mon cas, je com­mu­nique sur la beauté naturelle via mes arti­cles et les réseaux soci­aux donc j’imag­ine que c’est le cas ? 😅

Les pro­fils cor­re­spon­dants sont plutôt les com­mer­ci­aux et les diplômés d’écoles de com­mu­ni­ca­tion. Mais si vous avez une expéri­ence sig­ni­fica­tive dans une autre branche de la cos­mé­tique cela peut être un atout 😊.

 

 

🧖‍♀️ L’esthétique et les salons de beauté

 

Les soins directs à la per­son­ne font égale­ment par­tie des métiers de la cos­mé­tique.

Vous aimez vous occu­per des gens, les ren­dre beaux et leur prodiguer vos con­seils en la matière ? Pourquoi ne pas en faire un méti­er ?

Les esthéti­ci­ennes, maquilleuses (-eurs), les spas, les coif­feurs etc… y con­sacrent leur pro­fes­sion!

En France, un diplôme en esthétique/coiffure est néces­saire pour exercer ces métiers.

 

👩‍🏭 Les autres secteurs liés

 

La cos­mé­tique touche telle­ment de secteurs que je ne pour­rais évidem­ment pas vous citer tous les métiers asso­ciés.

Pour régle­menter et s’as­sur­er de l’innocuité et de la qual­ité des pro­duits il faut égale­ment des tox­i­co­logues, régle­men­taires, des respon­s­ables con­trôle qual­ité et effi­cac­ité, des micro­bi­ol­o­gistes

Bien sûr, la fab­ri­ca­tion des pro­duits néces­site des spé­cial­istes en pro­duc­tion, dis­tri­b­u­tion, achats

Sans oubli­er les fla­con­niers, les juristes, les compt­a­bles, les RH…

Dans tous les cas, vous avez le choix. Et si vous voulez vrai­ment tra­vailler dans ce secteur, un méti­er cor­re­spon­dant à votre pro­fil et vos envies vous attend sûre­ment!

Enfin, mes chers entre­pre­neures/start-uper(euses)… Me regardez-vous d’un oeil mesquin ?

Oui­ii, je vais finir sur ces mots, si vous le voulez bien. Si vous souhaitez créer votre pro­pre mar­que (de cos­mé­tiques éthiques et naturels bien évidem­ment!😉), atten­dez vous sans doute à effectuer par­fois la qua­si total­ité de ces métiers 💪🌿!

 

Et vous, quel est le méti­er que vous exercez/aimeriez exercer en cos­mé­tique ? 😉

 

N’hésitez pas à com­menter et à me suiv­re sur les réseaux soci­aux si vous avez des ques­tions ou des remar­ques:

Ma page Face­book, mon Insta­gram, ma chaîne Youtube, mon Pin­ter­est et mon Twit­ter !

 


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires sur “Quels sont les différents métiers de la cosmétique ?

  1. Le monde du cos­mé­tique est quand même très régle­men­té et dif­fi­cile d’ac­cès. Mais avec de la per­sévérance on peut tous y arriv­er je pense. Mer­ci pour ce détail de méti­er !
    Douce journée
    Lili de Potions Ethiques

    1. Je pense que cela dépend du méti­er que tu souhaites faire, si tu veux être for­mu­la­teur c’est effec­tive­ment plus spé­ci­fique, mais chargé de com­mu­ni­ca­tion par exem­ple l’est moins. Je t’en prie passe une belle journée!

  2. Coucou,

    Super cet arti­cle, très com­plet.
    J’aimerais beau­coup créer des for­mules pour des cos­mé­tiques, mais je n’ai pas les com­pé­tences néces­saire ! J’aime aus­si beau­coup la com­mu­ni­ca­tion, le mar­ket­ing !

    Belle journée,
    Lau­ra — Bam­bins, Beauté et Futil­ité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.