huile de palme

Les Dessous de L’Huile de Palme en Cosmétique

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 35
  •  
  •  
  •  
  • 3

La polémique de l’huile de palme con­tin­ue de soulever les débats, qu’en est-il en cos­mé­tique ?

En effet, la mono­cul­ture du palmi­er à huile entraîne des dégâts envi­ron­nemen­taux con­sid­érables. En par­ti­c­uli­er dans les pays d’Asie du Sud Est.

L’équiv­a­lent d’un ter­rain de foot­ball de forêts dis­paraî­trait toutes les 10 sec­on­des en Indonésie ! (source RFI)

Ce qui a pour con­séquence la mort de nom­breux ani­maux dont les Orangs-out­ans men­acés d’ex­tinc­tion et l’expro­pri­a­tion de paysans de leurs ter­res. Sans par­ler de l’impact cli­ma­tique!

Il est donc plus que temps d’agir sur notre con­som­ma­tion de l’huile de palme!

 

🌿 L’huile de palme en cosmétique

 

Huile végétale

 

L’u­til­i­sa­tion de l’huile de palme en cos­mé­tique représente env­i­ron 19% du marché mon­di­al.

En effet, elle est appré­ciée pour sa sta­bil­ité aux tem­péra­tures extrêmes et ses dif­férentes pro­priétés. Nour­ris­sante, émol­liente, pro­tec­trice, on la retrou­ve égale­ment sous forme de dérivés ten­sioac­t­ifs, émul­si­fi­ants etc…

Elle est présente dans qua­si­ment tous les pro­duits, que ce soit les sham­po­ings, les savons, les crèmes, voire le maquil­lage.

 

Palm…Everywhere..(Sourire nerveux)

Mais sa qual­ité prin­ci­pale reste son bas prix com­paré aux autres huiles. En out­re, son ren­de­ment est bien plus élevé que celui de l’huile de soja ou de coco par exem­ple.

Util­isée sous sa forme “brute”, vous la retrou­verez sous l’INCI Elaeis Guineen­sis (palm) Oil. Mais sachez qu’elle se cache sous beau­coup d’autres noms!

En effet, les suf­fix­es « Lau­ryl »(Lau­ryl glu­co­side, Sodi­um Lau­ryl Sul­fate…), « Stear » (Glyc­eryl Dis­tearate…), et « Palm » (Sodi­um palmate, Palmi­tate d’isopropyl…) sig­na­lent en général sa présence.

Ici une liste très détail­lée de tous les ingré­di­ents qui pour­raient en con­tenir.

Ces dérivés provi­en­nent par­fois de l’huile de coco (ou autre), mais cela est en général spé­ci­fié par la mar­que, heureuse de sig­naler qu’elle n’u­tilise pas de palme.

Si vous avez un doute, le mieux est d’inter­roger la mar­que.

 

- Allô oui bon­jour vous utilisez de l’huile de palme ? — .….

 

🛑 Boycotter l’huile de palme: la solution ?

Bon, pour vous éviter d’aller à l’af­fût de chaque petit suf­fixe, pré­fixe, dans des listes d’in­gré­di­ents pro­lix­es, il existe heureuse­ment des mar­ques de cos­mé­tique qui ban­nis­sent l’huile de palme de toutes leurs for­mules.

C’est par exem­ple le cas des mar­ques Oolu­tion et Les Hap­py­curi­ennes. Vous trou­verez égale­ment des bou­tiques en ligne qui pro­posent une sélec­tion de pro­duits sans huile de palme comme Greenuit.com ou Ecco-Verde.fr.

Le label Nature et Pro­grès, quant à lui, ban­nit cet ingré­di­ent. Jetez donc un œil aux mar­ques qui pos­sè­dent cette cer­ti­fi­ca­tion 😊.

Le label Nature et Progrès
Le label Nature et Pro­grès

 

🌿 L’huile de palme durable: un objectif réalisable ?

D’un autre côté, cer­taines entre­pris­es et notam­ment les grands groupes pour lesquels l’huile de palme reste un ingré­di­ent essen­tiel, mili­tent pour une “huile de palme durable”.

C’est ain­si qu’a vu le jour il y a plus d’une dizaine d’an­nées le RSPO (Round­table for Sus­tanaible Palm Oil). Cette table ronde est con­sti­tuée de dif­férents acteurs de la fil­ière (pro­duc­teurs, grandes firmes, ONG, investis­seurs…). Le but de cette organ­i­sa­tion inter­na­tionale est donc de met­tre en place des normes pour une huile de palme respectueuse de l’en­vi­ron­nement.

Lire aussi:  Maquillage naturel et vegan: mes produits coups de coeur trouvés chez Véganie Paris

A l’heure actuelle, 19% des exploita­tions mon­di­ales d’huile de palme seraient cer­ti­fiées RSPO.

Cepen­dant, ce label est con­tro­ver­sé, notam­ment par Green­Peace qui d’après une enquête datant de 2013 déclare que RSPO n’a en rien con­tribué à la diminu­tion de la déforesta­tion. Ils déplorent le manque de restric­tions et de rigueur de ce label.

 

Le label RSPO
Le label RSPO

 

En effet, il faut savoir que la cer­ti­fi­ca­tion RSPO pos­sède plusieurs “niveaux”.

Les cer­ti­fi­ca­tions Iden­ti­ty Pre­served et Seg­re­gat­ed garan­tis­sent un suivi total de la fil­ière durable, tan­dis que Mass Bal­ance est un “mélange” d’huile de palme durable et non durable, et enfin Book & Claim qui est juste une grosse blague (en gros en con­trepar­tie de l’u­til­i­sa­tion d’une “mau­vaise” huile de palme, l’a­cheteur donne de l’ar­gent à RSPO).

D’un autre côté, les mem­bres de RSPO se défend­ent. Ils affir­ment que la sub­sti­tu­tion de l’huile de palme pour­rait entraîn­er des con­séquences plus graves. Notam­ment sub­stituer “un hectare d’huile de palme équiv­audrait à 4 ou 5 hectares d’huile de soja en Ama­zonie” (source La Dépêche).

Cer­taines entre­pris­es s’en­ga­gent toute­fois à aller au-delà de ce label et s’as­sur­er de n’ex­ploiter que de l’huile de palme non issue de déforesta­tions comme l’Alliance Française Pour une Huile de Palme Durable.

Enfin, cer­taines fil­ières éthiques d’huile de palme per­me­t­tent à des petits pro­duc­teurs locaux de vivre. C’est ce qu’a par exem­ple mis en place la mar­que de cos­mé­tiques Dr Bron­ner.

 

🙋‍♀️ Mon avis

J’avoue, je ne suis pas aus­si tranchée que cer­tains blogs green appelant au boy­cott.

En effet, il est dif­fi­cile de faire un revire­ment instan­ta­né pour les entre­pris­es qui dépen­dent de leurs four­nisseurs. Cela prend du temps de rem­plac­er tous les ingré­di­ents dérivés de l’huile de palme. Et la sub­sti­tu­tion n’est pas for­cé­ment la solu­tion. A long terme cela peut revenir à déplac­er le prob­lème. (Cf les déforesta­tions dûes à l’huile de soja en Ama­zonie).

Cepen­dant, il faudrait que les normes RSPO soient plus rad­i­cales. Cette exploita­tion ne devrait engen­dr­er plus aucune déforesta­tion. Hélas cela est utopique à l’heure actuelle, même si les entre­pris­es pren­nent de plus en plus leurs respon­s­abil­ités.

A mon échelle j’es­saie d’a­cheter des pro­duits sans huile de palme mais ce n’est pas tou­jours le cas.

Il est en effet dif­fi­cile de cumuler tous les bons critères. A savoir 100% naturel, BIO, Veg­an, local, zéro déchet, Palm Free… Surtout que l’on retrou­ve l’huile de palme partout.

Heureuse­ment que cer­taines mar­ques comme Oolu­tion frisent la per­fec­tion. Cepen­dant, le prix est aus­si con­séquent.

Enfin, priv­ilégi­er les recettes mai­son et les matières brutes comme les hydro­lats et les huiles pures peu­vent aus­si être une bonne solu­tion.

Et vous, boy­cottez-vous l’huile de palme ?

 

J’espère que cet arti­cle vous aidera à mieux con­som­mer la beauté 💚, dans tous les cas n’hésitez pas à com­menter et à me suiv­re sur les réseaux soci­aux si vous avez des ques­tions ou des remar­ques:

Ma page Face­book, mon Insta­gram, ma chaîne Youtube, mon Pin­ter­est et mon Twit­ter !


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 35
  •  
  •  
  •  
  • 3

16 commentaires sur “Les Dessous de L’Huile de Palme en Cosmétique

  1. Hel­lo ! Un arti­cle vrai­ment très intéres­sant et très doc­u­men­té sur l’huile de palme. Le lien vers la liste très détail­lée de tous les ingré­di­ents qui pour­raient en con­tenir est génial.👍 Cela me per­me­t­tra d’affin­er et de cibler tou­jours un peu plus mes achats.😍😍😍

    1. Hel­lo!
      Mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ça fait super plaisir 😊💚 je suis con­tente que mes recherch­es t’aint aidé 🙂 Je ne pen­sais pas pass­er autant de temps à la rédac­tion de cet arti­cle à vrai dire haha, mais je suis heureuse que ça aide 😊💚 Passe une belle journée!!

  2. Hel­lo ! Arti­cle très intéres­sant et com­plet 🙂 Pour ma part, j’avoue ne jamais avoir regardé la com­po­si­tion de mes sham­po­ings et gel douche mais je vais ten­ter de le faire doré­na­vant ! Par con­tre, j’ai ban­ni depuis quelques temps les ali­ments avec huile de palme tels que le Nutel­la. Il y a de bonnes alter­na­tives, bio ou non, qui pro­posent de la très bonne pâte à tartin­er sans cette huile par exem­ple 🙂

    1. Hel­lo!
      Déjà sup­primer le Nutel­la et l’huile de palme en égnéral de ton ali­men­ta­tion est un joli pas, l’essen­tiel est que cha­cun con­tribue à sa manière 🙂 Mer­ci pour ton com­men­taire ça fait tou­jours plaisir 😊💚

  3. Arti­cle très intéres­sant. Je suis dev­enue très min­i­mal­iste en cos­mé­tique. Seule­ment des hydro­lats ou des huiles végé­tales donc il m’a été assez facile de ban­nir l’huile de palme à ce niveau. Côté ali­men­taire j’avoue que c’est plus com­pliqué il y en a vrai­ment partout…

    1. Hel­lo!
      Super, je m’es­saie au min­i­mal­isme pour la peau égale­ment (hydro­lats, huile essen­tielle de Tea tree pour les bou­tons, savon pour le vis­age) et ça a l’air franche­ment de marcher!
      C’est vrai qu’il y en a partout mais l’essen­tiel est de con­tribuer à sa manière et petit à petit je suis sûre qu’on va arriv­er à faire bouger les choses. Mer­ci pour ton com­men­taire 🙂 passe une belle journée!

  4. Coucou
    Arti­cle très intéres­sant, notam­ment à pro­pos des sub­sti­tuts. D’après le fameux adage, on sait ce que l’on perd, on ne sait pas ce l’on gagne. Alors pour le boy­cotter com­plète­ment, j’ai besoin d’avoir con­fi­ance dans les alter­na­tive.
    Bon côté nour­ri­t­ure, je boy­cotte autant que je peux.
    Bis­es

    1. Coucou,
      Mer­ci beau­coup 😊😊!!
      Exacte­ment avec ce que l’on voit actuelle­ment en Ama­zonie, si on sub­stitue par le soja ce n’est pas gag­né :/
      L’idéal serait un réel con­t­role de la cul­ture du palmi­er à huile, mais bon, s’ils veu­lent pro­duire plus c’est que ça répond aus­si à une demande 🙁 Donc j’es­saie de dimin­uer égale­ment ma con­som­ma­tion ali­men­taire 🙂 Heureuse­ment que je n’é­tais pas accro au Nutel­la ^^
      Passe une belle journée

  5. Bon­jour! Ton arti­cle est vrai­ment intéres­sant et doc­u­men­té. Les liens que tu pro­pos­es ajoutent aus­si tout plein d’in­fos. Je n’u­tilise pas d’huile de palme…mais force est de con­stater qui peut s’en dis­simuler dans des pro­duits, sans que je le sache…Je serai plus atten­tive. Mer­ci!

    1. Hel­lo Johanne,
      Mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire qui me fait très plaisir 🙂
      Ravie de savoir que mon arti­cle puisse t’aider,
      Passe une très belle journée 🙂 !

  6. Hel­lo

    Arti­cle vrai­ment intéres­sant. Je ne savais pas qu’il y avait de l’huile de palme en cos­mé­tique. Dans la nour­ri­t­ure ça oui mais en cos­mé­tique 😳. Je trou­ve ça grave . Ça fait peur pour l’avenir de la planète, qui est déjà assez som­bre pour le moment .

    1. Hel­lo!
      Ouii l’huile de palme est partout! On ne s’en rend même pas compte.. 😥
      Heureuse­ment qu’il y a des gens qui essaient de chang­er la donne et de garder espoir même si je te l’ac­corde l’avnir est assez som­bre 😢
      Belle journée à toi et mer­ci de ton com­men­taire 🙂

  7. Bon­jour. mer­ci pour cet arti­cle très fourni. j’ai ban­ni l’huile de palme de mon ali­men­ta­tion pour des raisons écologiques de base puis de san­té, cette huile étant une bombe pour les artères. J’ig­no­rai qu’elle était très util­isée en hygiène et beauté. Je vais donc scruter les éti­quettes des pro­duits que j’achète.

    1. Bon­jour,
      je vous en prie je suis heureuse d’aider 😊
      Bra­vo pour votre démarche, je l’évite dans l’al­i­men­ta­tion mais j’avoue que je ne suis pas aus­si atten­tive que dans les cos­mé­tiques. Je suis cer­taine que j’en con­somme mal­gré tout.
      Mais pareil je vais faire plus atten­tion!
      Belle fin de journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.