LABEL

Ma belle, c’est quoi un label? Tout sur les labels cosmétiques.

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 17
  •  
  •  
  •  
  • 2

Si l’on scrute l’emballage d’un pro­duit cos­mé­tique, on peut y retrou­ver toutes sortes de logos.

Ceux-ci cor­re­spon­dent pour la plu­part à des labels, mais il faut savoir les recon­naître car le Green Wash­ing peut nous jouer des tours.

En effet par­fois un joli sym­bole de feuille verte ne sig­ni­fie rien du tout 😁.

 

Définition d’un label

Dans le Larousse, label sig­ni­fie:

« Éti­quette ou mar­que spé­ciale créée par un syn­di­cat pro­fes­sion­nel et apposée sur un pro­duit des­tiné à la vente, pour en cer­ti­fi­er l’o­rig­ine, en garan­tir la qual­ité et la con­for­mité avec les normes de fab­ri­ca­tion. »

Une autre déf­i­ni­tion désigne une société éditrice de dis­ques, mais nous nous can­ton­nerons à la pre­mière déf­i­ni­tion.

A moins que votre pro­duit de beauté ne fasse de la musique 😜 (et encore je pense que ça existe) !

label
Non ce n’est pas un label de dis­ques 😉

Un label est donc une garantie de respect de cer­tains critères, sym­bol­isée par un logo.

Sou­vent lorsque l’on pense à label cos­mé­tique on pense au BIO. Pour­tant il en existe d’autres comme le label Veg­an ou le petit lapin qui saute, qui cor­re­spond au label de non test sur les ani­maux.

Donc com­ment les dis­tinguer et com­pren­dre la sig­ni­fi­ca­tion de cha­cun ?

 

Les labels de Cosmétique BIO

Comme je le décris dans mon arti­cle sur les cos­mé­tiques BIO, les labels BIO sont nom­breux.

En Europe cer­tains exis­tent déjà depuis des dizaines d’années, tan­dis qu’aux US et dans le reste du monde leur arrivée est assez récente.

Leur orig­ine dépend sou­vent des pays, et leurs critères vari­ent, mais ils garan­tis­sent tous une majorité d’ingrédients naturels et BIO.

Cer­tains pro­duits label­lisés BIO font cepen­dant débat car ils con­ti­en­nent des sub­stances polémiques, mais nous n’allons pas dévelop­per ce point dans cet arti­cle.

Par ailleurs je n’entrerai pas non plus dans le détail de chaque label car cela rendrait l’article indi­geste.

N’hésitez pas à me dire en com­men­taire si vous voulez en savoir plus 😉 .

Les prin­ci­paux labels BIO sont :

  • COSMOS qui est l’un des plus con­nus en Europe. Il regroupe désor­mais plusieurs labels : BDIH un label alle­mand, Cos­mébio et Eco­cert deux français, ICEA un Ital­ien, et Soil Asso­ci­a­tion un bri­tan­nique.
les différents labels sous cosmos
Les dif­férents labels BIO sous COSMOS
  • Nature et Pro­grès l’un des pre­miers labels français pour cos­mé­tiques naturels et BIO.
Le label Nature et Progrès
Le label Nature et Pro­grès
  • NaTrue fondé en 2008 par les pio­nniers des cos­mé­tiques BIO et naturels en Europe, comme Wele­da et Dr Hausch­ka. Il est plus exigeant que COSMOS.
label Natrue
Le label Natrue
  • AIAB un label Ital­ien créé en 2005.
Le label AIAB
Le label AIAB
label EcoGarantie
Le label EcoG­a­rantie
  • USDA Organ­ic un label Améri­cain fondé en 2002 relatif à la pro­duc­tion biologique établi par le min­istère de l’Agriculture aux US.
Le label USDA
Le label USDA
  • NSF un autre label Améri­cain qui est très exigeant sur les critères éthiques.
Le label NSF
Le label NSF

Et la norme ISO 16128 dans tout ça ?

Peut-être avez-vous déjà enten­du par­lé de cette norme.

En fait, vu le nom­bre affolant de labels BIO qui exis­tent, on a l’impression que cha­cun en fait un peu à sa sauce.

Le con­som­ma­teur se perd dans tous ces sym­bol­es, et l’objectif de cette norme est de n’avoir qu’un référent stan­dard dans le monde entier.

Une pre­mière ver­sion est entrée en appli­ca­tion en jan­vi­er 2018.

Cela part d’une très bonne idée, mais la norme est décriée.

Entre autre parce que les grands acteurs comme L’Oréal veu­lent aus­si leur part du gâteau et par­ticipent active­ment à son élab­o­ra­tion. Cer­taines mar­ques de cos­mé­tiques BIO se sen­tent bafouées, ce que je peux com­pren­dre.

Mais le débat est beau­coup plus pro­fond que ça, car les mar­ques BIO paient pour leur cer­ti­fi­ca­tion, alors qu’être naturel selon la norme ISO c’est gra­tu­it. De l’argent est donc aus­si en jeu.

Per­son­nelle­ment je pense que cette norme est un beau pro­jet car cela per­me­t­trait d’avoir un stan­dard mon­di­al pour définir la nat­u­ral­ité d’un cos­mé­tique.

Mais il faut déjà que tout ce beau monde s’entende et cela risque de dur­er très longtemps…

Dans tous les cas, que le pro­duit soit cer­ti­fié BIO ou ISO 16128, le mieux est tou­jours de regarder la liste INCI pour s’assurer que les ingré­di­ents soient « safe ». (Ici mon arti­cle sur le sujet 😜)

Lire aussi:  Scrunch, Clarification, Finger coil: le vocabulaire du coiffage au naturel

 

Veggie Style

C’est la Veg­an Soci­ety bri­tan­nique qui a créé le label Veg­an. Il garan­tit la présence de sub­stances unique­ment d’origine végé­tale.

Donc pas de dérivés ani­maux comme la cire d’abeille ou le lait d’ânesse.

Le label Vegan
Le label Veg­an

La protection des animaux

En général les labels de cos­mé­tique BIO inter­dis­ent déjà les tests sur ani­maux. Mais ils n’ont pas de logo qui l’affiche claire­ment.

D’autre part, ces labels peu­vent mal­heureuse­ment con­tribuer à « racheter » des mar­ques qui met­tent de bons gros ingré­di­ents syn­thé­tiques dans leurs pro­duits.

Les prin­ci­paux sont :

  • IHTK, une asso­ci­a­tion de fab­ri­cants con­tre les tests sur ani­maux, qui garan­tit qu’aucun des ingré­di­ents n’a été testé sur les ani­maux après le 1er jan­vi­er 1979.

Per­so, je trou­ve ce logo trooop cuuute 😍!

Le label IHTK
Le label IHTK
  • Le plus con­nu est le petit lapin qui saute, Leap­ing Bun­ny. Cepen­dant con­traire­ment au logo IHTK le fab­ri­cant n’établit pas de date pré­cise à laque­lle il a stop­pé les tests sur les ani­maux.

Il a été créé sur les bases des direc­tives du HCS qui regroupe les organ­i­sa­tions inter­na­tionales de pro­tec­tion ani­male.

Le label Leaping bunny
Le label Leap­ing Bun­ny
  • Cru­el­ty Free : qui a été créé par la fameuse asso­ci­a­tion PETA (Peo­ple for the Eth­i­cal Treat­ment of Ani­mals). Les con­di­tions d’utilisation de ce logo sont les mêmes que pour le pro­gramme Leap­ing Bun­ny.
label Cruelty Free
Le label Cru­el­ty Free
  • One Voice délivre égale­ment un label indi­quant l’absence de tests sur les ani­maux et de pro­duits d’origine ani­male, à l’exception du miel et de la cire d’abeille.
Le label OneVoice
Le label OneVoice

 

Le commerce équitable

Ce n’est qu’assez récem­ment que des labels de com­merce équitable ont vu le jour en cos­mé­tique.

Le plus con­nu en cos­mé­tique est Max Have­laar qui garan­tit l’équité, lorsqu’un fab­ri­cant cos­mé­tique se four­nit par exem­ple dans un pays en développe­ment (ex : beurre de kar­ité du Burk­i­na Faso, Ylang ylang de Mada­gas­car…).

Le logo Fair Trade
Le logo Fair Trade

 

L’Huile de palme durable

Le scan­dale sur la déforesta­tion mas­sive dûe à l’exploitation de l’huile de palme ne date pas de la dernière pluie.

Le label RSPO garan­tit une huile de palme « durable » dont la pro­duc­tion respecte des critères de pro­tec­tion de l’environnement.

Cepen­dant il est con­tro­ver­sé car d’une part, il a été établi par des entre­pris­es privées, et d’autre part il n’interdit pas l’exploitation de l’huile de palme.

Ce n’est donc pas un rem­part con­tre la déforesta­tion.

Le label RSPO
Le label RSPO

 

Autres informations sur l’emballage

Sou­vent on peut voir sur l’emballage d’un cos­mé­tique les flèch­es vertes en cer­cle, qui indiquent que celui-ci est recy­clable.

recycling symbol

Le sym­bole représen­tant un pot de crème ouvert indique la durée d’utilisation du pro­duit après ouver­ture (PAO) générale­ment en mois.

Le symbole PAO
Le sym­bole PAO

C’est la durée opti­male sans dom­mage pour le con­som­ma­teur. Elle n’est pas présente sur tous les cos­mé­tiques car elle ne con­cerne que les pro­duits dont la dura­bil­ité excède 30 mois.

Sinon, le fab­ri­cant doit affich­er les fameuses phras­es « A utilis­er avant xxxx ».

 

Et la Mention Slow Cosmétique ?

Je n’en ai volon­taire­ment pas par­lé car ce n’est pas un label en soi.

À la manière du guide Miche­lin, il attribue la men­tion à des mar­ques cos­mé­tiques qui valent le détour.
Elle s’intéresse à qua­tre piliers: le pro­duit doit être écologique, sain, et son mar­ket­ing intel­li­gent et raisonnable.

Ce qui est super c’est que c’est une men­tion indépen­dante et bénév­ole 😊! (Elle est établie et don­née par des experts évidem­ment).

Logo slow cosmétique
La men­tion Slow Cos­mé­tique

 

En Conclusion…

On peut ain­si retrou­ver plusieurs labels sur un pro­duit cos­mé­tique. Ils garan­tis­sent le respect de cer­tains critères : BIO, Veg­an, non test sur les ani­maux, com­merce équitable etc…

J’espère que cet arti­cle vous aura aidé à mieux les iden­ti­fi­er et les com­pren­dre 😁.

Alors atten­tion aux jolis dessins de petites feuilles vertes qui veu­lent se faire pass­er pour des labels !

Si vous en con­nais­sez d’autres n’hésitez pas à me le dire en com­men­taire 🙂

Très belle journée/soirée à vous et à bien­tôt pour de prochains arti­cles !


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 17
  •  
  •  
  •  
  • 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.