Cosmétiques BIO

Les cosmétiques BIO et naturels, Kézaco vraiment ?

Partager l'article :
  •  
  • 21
  •  
  •  
  •  
  • 4

Dans un monde où l’apparence et les beaux profils Instagram sont rois, l’usage à outrance des cosmétiques devient une habitude.

Pourtant, une prise de conscience collective anime de plus en plus de consommateurs et d’industriels.

Et comme un papillon qui sort de sa chrysalide, c’est la tendance à une beauté plus naturelle, éthique et transparente qui émerge. La mue est en marche, l’avenir de notre planète et des générations futures en dépend.

En effet, des études prouvent que plusieurs substances issues de la chimie de synthèse et du pétrole composant la majorité de nos cosmétiques sont toxiques, potentiellement cancérigènes ou mauvaises pour l’environnement.

Il est donc plus que temps de se tourner vers des cosmétiques BIO et naturels.

achetons des cosmétiques BIO et naturels
Allons-y !

A chaque achat on se sent en effet plus impliqués, plus sains et plus écolos. Eh oui être écolo en 2019 ce n’est plus ringard, c’est Hype !

Pourtant, malgré ce Boom des cosmétiques naturels ce marché est encore tout petit par rapport aux cosmétiques conventionnels.

*Ces derniers bénéficient d’un budget marketing d’enfer*.

De plus, la majorité des consommateurs en connaissent vaguement l’existence et ne savent pas vers quelles marques se tourner.

Et entre nous c’est compréhensible, car il faut déjà faire la différence entre cosmétiques BIO et naturels. Mais aussi arriver à distinguer les marques vraiment investies et transparentes des marques spécialisées dans le Green washing (désolée The Body Shop). Et ne pas se perdre dans tous ces labels qui fleurissent de partout (Ecocert, Cosmos, NaTrue, Nature et Progrès, Vegan, Cruelty Free, FairTrade…).

Doooonc, pour faire simple, qu’appelle-t-on cosmétiques BIO ?

 

BIO, Avez-vous dit BIO ?

Les cosmétiques BIO sont des produits de beauté qui possèdent un label que l’on peut retrouver sur leur emballage ou leur étiquette.

Les principaux labels BIO qu’on retrouve en Europe sont Nature et Progrès, NaTrue et COSMOS (qui regroupe désormais les labels BDIH, Cosmébio, Ecocert, ICEA et Soil Association).

Pour être labellisé BIO, le fabricant doit faire la demande à un organisme spécialisé. Les organismes de certification en France sont Ecocert, Bureau Veritas et Cosmécert. Ceux-ci vont vérifier un certain nombre de critères que doit respecter le produit.

Ces critères diffèrent selon les labels, mais il y a un critère commun que l’on retrouve. Dans le produit il faut en effet respecter un pourcentage minimum d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, et un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle.

Donc lorsqu’un produit cosmétique est certifié BIO c’est un peu comme dans l’alimentaire, il faut que la majorité des ingrédients soient issus de l’agriculture biologique (cultivés sans pesticides, sans OGM et produits synthétiques…).

Consommons BIO
Consommons BIO

Mais attention je dis bien UN PEU comme dans l’alimentaire car dans un produit cosmétique, il n’y a pas que des composés issus de l’agriculture.

Par exemple dans le maquillage la majorité des ingrédients sont minéraux (comme les pigments à base de fer) et donc non issus de l’agriculture.

Ainsi on ne peut que revendiquer un faible pourcentage d’ingrédients BIO pour cette catégorie de produits.

Dans tous les cas, le label BIO est déjà un bon critère de sélection de son produit cosmétique, mais cela ne veut pas dire qu’il est 100% naturel.

 

Cosmétiques BIO et Naturels, même combat ?

En effet en cosmétique il faut bien distinguer les termes BIO et naturel.

Je m’explique: quand un produit est labellisé BIO il y a un pourcentage minimum d’ingrédients naturels à respecter.

Cela signifie que des ingrédients synthétiques peuvent être présents dans le pourcentage restant.

Mais pas de panique, les labels BIO se refusent en général les ingrédients synthétiques polémiques.

Cependant si on veut un produit d’origine 100% naturelle il faut repérer si c’est mentionné sur l’emballage ou l’étiquette, ou demander plus de renseignements au vendeur, sur le site Internet de la marque ou dans les applis spécialisées comme INCI Beauty etc… (Coucou ici mon article sur comment déchiffrer une liste INCI 😜)

Mais soyons un peu indulgents avec nos fabricants de cosmétiques BIO.

Ils se réservent le droit d’inclure quelques substances synthétiques dans leurs formules car ils n’ont pas toujours le choix.

Prenons l’exemple des conservateurs : les conservateurs synthétiques sont bien plus efficaces que leurs homologues naturels.

Il faut parfois faire un choix : microbes naturels ou conservateurs chimiques ?

Bon, bien sûr je ne vais pas dire que les conservateurs naturels sont inefficaces, mais ils sont hélas incompatibles avec certains ingrédients. On ne peut donc pas les employer dans tous les cosmétiques.

Sinon il reste la solution des cosmétiques sans conservateurs (bonjour mon petit frigo !).

Bref, tout ça pour vous dire que :

Les cosmétiques BIO sont des produits qui respectent plusieurs critères garantissant une majorité d’ingrédients naturels dans leurs formules.

Ces critères incluent de plus en plus les sujets éthiques tels que l’utilisation de filières durables et le respect de l’environnement.

Cependant si l’on souhaite aller plus loin, le mieux est de toujours jeter un œil à la liste des ingrédients du produit.

 

Si mon produit n’est pas certifié BIO, dois-je le jeter ?

Jeter ou ne pas jeter?
Jeter ou ne pas jeter?

BIO ne signifie pas forcément entièrement naturel ni totalement inoffensif.

En effet, certaines substances naturelles peuvent être toxiques, à l’exemple des huiles essentielles qu’il faut utiliser avec parcimonie car elles peuvent être très allergisantes.

Par ailleurs, certains produits et marques ne sont pas labellisés BIO et pourtant sont entièrement d’origine naturelle et éthiques.

En effet, se faire certifier BIO a un coût. De plus, une certification ne dure qu’un laps de temps défini (un an pour les standards COSMOS et ECOCERT).

D’un côté c’est tant mieux pour nous, car cela signifie que tous les ans les organismes certificateurs auditent les fabricants de cosmétiques BIO. Ils vérifient à chaque fois que les critères auxquels sont soumis les fabricants sont toujours respectés.

Hélas se faire certifier est donc impossible pour les entreprises qui n’ont pas le budget pour, à l’exemple des Start Up et des PME.

Donc si votre produit n’est pas BIO, ne le jetez pas! (Du moins pas tout de suite, et puis quitte à être plus écolo il faut éviter le gâchis quand même…)

Encore une fois, la meilleure chose à faire est de vérifier la liste des ingrédients ou se renseigner auprès des personnes compétentes.

*Je rappelle que l’objectif de Belle Demain est que vous puissiez un jour vous débrouiller tout seuls 😜*

Par ailleurs, les boutiques ou box de cosmétiques naturelles telles que Mademoiselle Bio ou Nuoo Box ne proposent pas forcément que des produits labellisés BIO.

Et je trouve ça très bien, car elles permettent à de petites marques merveilleuses de se faire connaître.

En conclusion, BIO c’est bien (et ça pourrait l’être encore plus) mais pas BIO n’est pas forcément mauvais !

Voilà, j’espère que j’ai pu vous éclairer sur la définition d’un cosmétique BIO. N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez des questions ou des remarques, je n’ai certainement pas tout dit. Le BIO est en effet un océan de sujets et de débats !

Sur ce, je vous souhaite une excellente journée/soirée, et je vous dis à très bientôt pour un prochain article 😘

PS: N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux: Mon FB, mon Insta, mon Pinterest et mon Twitter 😉

Les cosmétiques BIO et naturels, Kézaco vraiment ?
5 (100%) 4 votes

Partager l'article :
  •  
  • 21
  •  
  •  
  •  
  • 4

6 commentaires sur “Les cosmétiques BIO et naturels, Kézaco vraiment ?

  1. Très bon article qui éclaire sur ce sujet tellement complexe ! Et qui soulève une grosse problématique, les petites marques et startups ne peuvent pas toujours se payer un label bio, malgré que leurs compo soient Bio. Heureusement il existe l’association Slow Cosmétique qui offre une “mention”.
    On a prévu d’écrire un article aussi pour déblayer le sujet des labels 😉

    1. Merci beaucoup Les Narcisses 😀 j’irai faire un tour sur votre blog aussi ! Je vais également sortir un article sur les labels mais pas forcément que les labels BIO. Les grands esprits se rencontrent 🙂 J’avoue que je ne me suis pas penchée sur le sujet de la mention Slow Cosmétique merci pour l’info, c’est vrai que c’est une alternative à la certification et qui mérite d’être évaluée par des bénévoles ! A très vite 😊

  2. Salut Jade!

    Super ton article c’est très intéressant je vais continuer à te lire tu cibles exactement les choses auxquelles j’essaye de faire attention dernièrement !!

    Bonne chance !

    Julie ton ancienne binôme naturex 😊

    1. Hello Julie 😊,
      Merci beaucoup pour ton commentaire ça me fait super plaisir!
      N’hésite pas si tu as des questions,
      En tous cas ça me motive beaucoup,
      A plus dans de prochains articles alors 😊

  3. le sujet de ce site m’intéresse et le style des articles est clair et précis et l’hôte de ces lieux, belle ici et maintenant
    Je vous encourage à continuer !
    une amie de votre belle maman qui m’a vanté vos mérites

    1. Bonjour Annie,
      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire. Ça me fait vraiment plaisir ! N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.
      Merci pour vos encouragements ça me motive à continuer !
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.