Cosmétiques BIO

Les cosmétiques BIO et naturels, Kézaco vraiment ?

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 37
  •  
  •  
  •  
  • 11

Dans un monde où l’apparence et les beaux pro­fils Insta­gram sont rois, l’usage à out­rance des cos­mé­tiques devient une habitude.

Pour­tant, une prise de con­science col­lec­tive ani­me de plus en plus de con­som­ma­teurs et d’industriels.

Et comme un papil­lon qui sort de sa chrysalide, c’est la ten­dance à une beauté plus naturelle, éthique et trans­par­ente qui émerge. La mue est en marche, l’avenir de notre planète et des généra­tions futures en dépend.

En effet, des études prou­vent que plusieurs sub­stances issues de la chimie de syn­thèse et du pét­role com­posant la majorité de nos cos­mé­tiques sont tox­iques, poten­tielle­ment can­cérigènes ou mau­vais­es pour l’environnement.

Il est donc plus que temps de se tourn­er vers des cos­mé­tiques BIO et naturels.

achetons des cosmétiques BIO et naturels
Allons‑y !

A chaque achat on se sent en effet plus impliqués, plus sains et plus éco­los. Eh oui être éco­lo en 2019 ce n’est plus ringard, c’est Hype !

Pour­tant, mal­gré ce Boom des cos­mé­tiques naturels ce marché est encore tout petit par rap­port aux cos­mé­tiques conventionnels.

*Ces derniers béné­fi­cient d’un bud­get mar­ket­ing d’enfer*.

De plus, la majorité des con­som­ma­teurs en con­nais­sent vague­ment l’existence et ne savent pas vers quelles mar­ques se tourner.

Et entre nous c’est com­préhen­si­ble, car il faut déjà faire la dif­férence entre cos­mé­tiques BIO et naturels. Mais aus­si arriv­er à dis­tinguer les mar­ques vrai­ment investies et trans­par­entes des mar­ques spé­cial­isées dans le Green wash­ing (désolée The Body Shop). Et ne pas se per­dre dans tous ces labels qui fleuris­sent de partout (Eco­cert, Cos­mos, NaTrue, Nature et Pro­grès, Veg­an, Cru­el­ty Free, FairTrade…).

Doooonc, pour faire sim­ple, qu’appelle-t-on cos­mé­tiques BIO ?

 

BIO, Avez-vous dit BIO ?

Les cos­mé­tiques BIO sont des pro­duits de beauté qui pos­sè­dent un label que l’on peut retrou­ver sur leur embal­lage ou leur étiquette.

Les prin­ci­paux labels BIO qu’on retrou­ve en Europe sont Nature et Pro­grès, NaTrue et COSMOS (qui regroupe désor­mais les labels BDIH, Cos­mébio, Eco­cert, ICEA et Soil Asso­ci­a­tion).

Pour être label­lisé BIO, le fab­ri­cant doit faire la demande à un organ­isme spé­cial­isé. Les organ­ismes de cer­ti­fi­ca­tion en France sont Eco­cert, Bureau Ver­i­tas et Cos­mécert. Ceux-ci vont véri­fi­er un cer­tain nom­bre de critères que doit respecter le produit.

Ces critères dif­fèrent selon les labels, mais il y a un critère com­mun que l’on retrou­ve. Dans le pro­duit il faut en effet respecter un pour­cent­age min­i­mum d’ingré­di­ents issus de l’agriculture biologique, et un pour­cent­age min­i­mum d’ingrédients d’origine naturelle.

Donc lorsqu’un pro­duit cos­mé­tique est cer­ti­fié BIO c’est un peu comme dans l’alimentaire, il faut que la majorité des ingré­di­ents soient issus de l’agriculture biologique (cul­tivés sans pes­ti­cides, sans OGM et pro­duits synthétiques…).

Consommons BIO
Con­som­mons BIO

Mais atten­tion je dis bien UN PEU comme dans l’alimentaire car dans un pro­duit cos­mé­tique, il n’y a pas que des com­posés issus de l’agriculture.

Par exem­ple dans le maquil­lage la majorité des ingré­di­ents sont minéraux (comme les pig­ments à base de fer) et donc non issus de l’agriculture.

Ain­si on ne peut que revendi­quer un faible pour­cent­age d’ingrédients BIO pour cette caté­gorie de produits.

Dans tous les cas, le label BIO est déjà un bon critère de sélec­tion de son pro­duit cos­mé­tique, mais cela ne veut pas dire qu’il est 100% naturel.

 

Cosmétiques BIO et Naturels, même combat ?

En effet en cos­mé­tique il faut bien dis­tinguer les ter­mes BIO et naturel.

Je m’ex­plique: quand un pro­duit est label­lisé BIO il y a un pour­cent­age min­i­mum d’ingrédients naturels à respecter.

Cela sig­ni­fie que des ingré­di­ents syn­thé­tiques peu­vent être présents dans le pour­cent­age restant.

Mais pas de panique, les labels BIO se refusent en général les ingré­di­ents syn­thé­tiques polémiques.

Cepen­dant si on veut un pro­duit d’origine 100% naturelle il faut repér­er si c’est men­tion­né sur l’emballage ou l’étiquette, ou deman­der plus de ren­seigne­ments au vendeur, sur le site Inter­net de la mar­que ou dans les applis spé­cial­isées comme INCI Beau­ty etc… (Coucou ici mon arti­cle sur com­ment déchiffr­er une liste INCI 😜)

Lire aussi:  Zoom sur 3 marques de cosmétiques naturels Made in France et Innovantes 💚

Mais soyons un peu indul­gents avec nos fab­ri­cants de cos­mé­tiques BIO.

Ils se réser­vent le droit d’inclure quelques sub­stances syn­thé­tiques dans leurs for­mules car ils n’ont pas tou­jours le choix.

Prenons l’exemple des con­ser­va­teurs : les con­ser­va­teurs syn­thé­tiques sont bien plus effi­caces que leurs homo­logues naturels.

Il faut par­fois faire un choix : microbes naturels ou con­ser­va­teurs chimiques ?

Bon, bien sûr je ne vais pas dire que les con­ser­va­teurs naturels sont inef­fi­caces, mais ils sont hélas incom­pat­i­bles avec cer­tains ingré­di­ents. On ne peut donc pas les employ­er dans tous les cosmétiques.

Sinon il reste la solu­tion des cos­mé­tiques sans con­ser­va­teurs (bon­jour mon petit frigo !).

Bref, tout ça pour vous dire que :

Les cos­mé­tiques BIO sont des pro­duits qui respectent plusieurs critères garan­tis­sant une majorité d’ingrédients naturels dans leurs formules.

Ces critères inclu­ent de plus en plus les sujets éthiques tels que l’utilisation de fil­ières durables et le respect de l’environnement.

Cepen­dant si l’on souhaite aller plus loin, le mieux est de tou­jours jeter un œil à la liste des ingré­di­ents du produit.

 

Si mon produit n’est pas certifié BIO, dois-je le jeter ?

Jeter ou ne pas jeter?
Jeter ou ne pas jeter?

BIO ne sig­ni­fie pas for­cé­ment entière­ment naturel ni totale­ment inoffensif.

En effet, cer­taines sub­stances naturelles peu­vent être tox­iques, à l’exemple des huiles essen­tielles qu’il faut utilis­er avec parci­monie car elles peu­vent être très allergisantes.

Par ailleurs, cer­tains pro­duits et mar­ques ne sont pas label­lisés BIO et pour­tant sont entière­ment d’orig­ine naturelle et éthiques.

En effet, se faire cer­ti­fi­er BIO a un coût. De plus, une cer­ti­fi­ca­tion ne dure qu’un laps de temps défi­ni (un an pour les stan­dards COSMOS et ECOCERT).

D’un côté c’est tant mieux pour nous, car cela sig­ni­fie que tous les ans les organ­ismes cer­tifi­ca­teurs audi­tent les fab­ri­cants de cos­mé­tiques BIO. Ils véri­fient à chaque fois que les critères aux­quels sont soumis les fab­ri­cants sont tou­jours respectés.

Hélas se faire cer­ti­fi­er est donc impos­si­ble pour les entre­pris­es qui n’ont pas le bud­get pour, à l’exemple des Start Up et des PME.

Donc si votre pro­duit n’est pas BIO, ne le jetez pas! (Du moins pas tout de suite, et puis quitte à être plus éco­lo il faut éviter le gâchis quand même…)

Encore une fois, la meilleure chose à faire est de véri­fi­er la liste des ingré­di­ents ou se ren­seign­er auprès des per­son­nes compétentes.

*Je rap­pelle que l’objectif de Belle Demain est que vous puissiez un jour vous débrouiller tout seuls 😜*

Par ailleurs, les bou­tiques ou box de cos­mé­tiques naturelles telles que Made­moi­selle Bio ou Nuoo Box ne pro­posent pas for­cé­ment que des pro­duits label­lisés BIO.

Et je trou­ve ça très bien, car elles per­me­t­tent à de petites mar­ques mer­veilleuses de se faire connaître.

En con­clu­sion, BIO c’est bien (et ça pour­rait l’être encore plus) mais pas BIO n’est pas for­cé­ment mauvais !

Voilà, j’espère que j’ai pu vous éclair­er sur la déf­i­ni­tion d’un cos­mé­tique BIO. N’hésitez pas à com­menter cet arti­cle si vous avez des ques­tions ou des remar­ques, je n’ai cer­taine­ment pas tout dit. Le BIO est en effet un océan de sujets et de débats !

Sur ce, je vous souhaite une excel­lente journée/soirée, et je vous dis à très bien­tôt pour un prochain article 😘

PS: N’hésitez pas à me suiv­re sur les réseaux soci­aux: Mon FB, mon Ins­ta, mon Pin­ter­est et mon Twit­ter 😉


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 37
  •  
  •  
  •  
  • 11

6 commentaires sur “Les cosmétiques BIO et naturels, Kézaco vraiment ?

  1. Très bon arti­cle qui éclaire sur ce sujet telle­ment com­plexe ! Et qui soulève une grosse prob­lé­ma­tique, les petites mar­ques et star­tups ne peu­vent pas tou­jours se pay­er un label bio, mal­gré que leurs com­po soient Bio. Heureuse­ment il existe l’as­so­ci­a­tion Slow Cos­mé­tique qui offre une “men­tion”.
    On a prévu d’écrire un arti­cle aus­si pour déblay­er le sujet des labels 😉

    1. Mer­ci beau­coup Les Nar­ciss­es 😀 j’i­rai faire un tour sur votre blog aus­si ! Je vais égale­ment sor­tir un arti­cle sur les labels mais pas for­cé­ment que les labels BIO. Les grands esprits se ren­con­trent 🙂 J’avoue que je ne me suis pas penchée sur le sujet de la men­tion Slow Cos­mé­tique mer­ci pour l’in­fo, c’est vrai que c’est une alter­na­tive à la cer­ti­fi­ca­tion et qui mérite d’être éval­uée par des bénév­oles ! A très vite 😊

  2. Salut Jade!

    Super ton arti­cle c’est très intéres­sant je vais con­tin­uer à te lire tu cibles exacte­ment les choses aux­quelles j’es­saye de faire atten­tion dernièrement !! 

    Bonne chance !

    Julie ton anci­enne binôme naturex 😊

    1. Hel­lo Julie 😊,
      Mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ça me fait super plaisir!
      N’hésite pas si tu as des questions,
      En tous cas ça me motive beaucoup,
      A plus dans de prochains arti­cles alors 😊

  3. le sujet de ce site m’in­téresse et le style des arti­cles est clair et pré­cis et l’hôte de ces lieux, belle ici et maintenant
    Je vous encour­age à continuer !
    une amie de votre belle maman qui m’a van­té vos mérites

    1. Bon­jour Annie,
      Mer­ci beau­coup d’avoir pris le temps de me laiss­er un com­men­taire. Ça me fait vrai­ment plaisir ! N’hésitez pas à me con­tac­ter si vous avez des questions.
      Mer­ci pour vos encour­age­ments ça me motive à continuer !
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.