C’est quoi, la mode éthique ?

Partager l'article :
  •  
  • 13
  •  
  •  
  •  
  • 2

Comme Belle Demain prône la Beauté éthique et engagée, ne nous cantonnons pas qu’aux cosmétiques.

Car la consommation intelligente de la beauté concerne également d’autres domaines, notamment celui de la mode.

En effet, avec 1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre émis chaque année, l’industrie de la mode est la plus polluante après celle du pétrole. Le saviez-vous ?

Il est donc plus que temps de changer notre vision sur la consommation de nos vêtements.

Comme je ne suis pas une spécialiste en la matière, cette catégorie du blog contiendra surtout des interviews de blogueuses aguerries et de fondatrices (-teurs) de marques éthiques.

Toutefois, pour l’inaugurer, il est important de comprendre ce qu’est la mode éthique ou “Slow Fashion” 😊.

 

Une définition multiple

La mode éthique est un courant de la mode qui prône une fabrication plus éco-responsable des vêtements, plus respectueuse des hommes et de l’environnement. Elle prend par exemple en compte le transport, les coûts énergétiques, la nature des fibres utilisées, le recyclage etc…

Il est difficile de mettre une seule étiquette à nos vêtements éthiques. En effet, comme la mode éthique regroupe plusieurs critères, certaines marques les appliqueront tous (ce qui est compliqué), mais la plupart choisissent leurs priorités.

Nous verrons ci-dessous ces différents critères 😊.

 

 

Des fibres plus respectueuses de l’environnement

Une première solution pour produire des tissus écologiques est l’utilisation de fibres naturelles telles que le coton, le lin, la laine, la soie, le chanvre…

Attention cependant car le coton est principalement produit de manière intensive. Sa culture consomme énormément d’eau et de pesticides.

Préférez donc du coton bio si vous aimez cette matière, sinon le chanvre et le lin sont peu polluants car ils nécessitent peu d’intrants. Mais dans tous les cas si vous achetez des vêtements issus de fibres BIO cela ne peut être que meilleur.

Des fibres recyclées peuvent également être utilisées mais elles nécessitent beaucoup d’énergie pour être récupérées, nettoyées et retransformées en tissu…

La réutilisation de tissu (ou up-cycling) sans toucher aux fibres reste la meilleure alternative. Ils peuvent être récupérés de vêtements usagés (mais pas trop) ou de fin de rouleaux industriels.

 

Des teintures moins polluantes

La quasi-totalité de nos vêtements sont teintés de manière chimique. Certes ces teintures synthétiques tiennent plus longtemps et sont plus belles, mais elles polluent énormément et peuvent être très toxiques.

Pour y remédier, le label Oeko Tex certifie l’absence de polluants dans ces teintures ou la présence de teintures naturelles (hélas c’est rare, car le retour au naturel est compliqué).

 

La confection éthique

Qui ne se souvient pas de la tragédie de l’écroulement du Rana Plaza au Bangladesh ?

1100 personnes y ont trouvé la mort et la plupart étaient employées par de grandes marques de textile comme Primark. Souvent dans les pays du tiers monde, l’industrie de la mode fait travailler ses employés dans des conditions physiques et morales terribles.

Désormais des normes de travail plus justes doivent être appliquées. Par ailleurs, les marques doivent être plus transparentes sur leurs fournisseurs et leurs sous-traitants.

C’est facile de dire que l’on n’était pas au courant quand des enfants sont exploités au bout du monde !

Non non je vous assure je n’étais pas au courant !

Deux labels permettent d’assurer un respect de ces normes :  WFTO ou World Fair Trade Organisation (à ne pas confondre avec WTF…🤔) et Fairtrade/Max Havelaar.

Si vous achetez des marques qui portent ces labels c’est déjà une très bonne chose.

Sinon, la meilleure solution reste d’encourager le local (par exemple Made in France pour les français). Les avantages du local sont nombreux. Un circuit plus court entre le fabricant et l’acheteur donc moins d’énergie de transport, une récompense pour le labeur d’un artisan, et un produit de qualité.

 

Le respect de l’environnement et de l’animal

Certaines marques prônent également la valorisation des déchets issus de l’industrie textile, le recyclage, l’économie d’énergie et des intrants (principalement l’eau), la limitation des déchets de coupe etc…

Les animaux ne sont pas non plus en reste car les fourrures et le cuir synthétiques sont désormais des alternatives. Mais le débat reste entre le synthétique potentiellement polluant et la vie de l’animal.

 

Donner une seconde chance

Une autre solution, c’est bien sûr les vêtements et la maroquinerie d’occasion. Il existe désormais un large choix de boutiques et de sites internet spécialisés (ex : Vinted).

Certaines sont très chics, d’autres moins, mais je vous assure qu’on peut y trouver la perle rare.

N’oubliez pas qu’au lieu de jeter vos vieux vêtements vous pouvez les revendre (pour les plus intactes évidemment, ne donnez pas des chiffons aux gens 😆).

Euh c’est ça que j’ai acheté moi ?

Sinon vous pouvez les jeter dans les points de collecte dédiés ou les donner à des associations comme la Croix-Rouge, Emmaüs, le Secours populaire…

 

Résister aux soldes et à la surconsommation

Enfin, le meilleur moyen d’être un consom-acteur est de dire non à la société de consommation. Au lieu d’acheter un pack de cinq t-shirts soldés à vingt euros que vous jetterez après le premier lavage, achetez-en un de belle qualité que vous porterez des années.

Prenez soin de vos vêtements et ne laissez pas un trou vous faire peur. Des retoucheurs ou des cours de couture existent 😊.

Non pas un trou dans mon t-shirt préféré !!!

 

 

Mes (récentes) découvertes sur la mode éthique

Ce n’est que très récemment que j’ai appris ce qu’était la mode éthique. J’ai découvert notamment une bloggueuse vraiment sympa et nature, c’est Iznowgood. Elle vous parle de ses marques préférées, de la mode éthique bien sûr, et a créé une fonctionnalité sur son site qui permet de découvrir plein de marques éthiques selon ses goûts et son budget (son site ici 😊).

Le site Team Dream Act regorge d’un choix énorme de marques éthiques que ce soit pour femme ou pour homme, bijoux, accessoires etc… On y trouve des marques super originales (non la mode éthique ce n’est pas que des vieux vêtements difformes). J’y ai par exemple trouvé ces baskets qui tuent !

N’hésitez pas à me dire quelles sont vos marques éthiques préférées 😊 !

Pour finir, j’espère que cet article a permis de vous donner une idée de ce que représente la mode éthique.

J’espère surtout qu’il vous permettra de mieux orienter vos achats et d’y repenser à deux fois avant d’acheter un t-shirt Primark à deux euros. (Vous savez ce t-shirt limite transparent que vous savez pertinemment qui ne tiendra pas à un lavage…).

Sur ce je vous souhaite une belle journée/soirée et vous dis à très bientôt 😘.


Partager l'article :
  •  
  • 13
  •  
  •  
  •  
  • 2

2 commentaires sur “C’est quoi, la mode éthique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.