4 erreurs a eviter beaute naturelle 00018

4 erreurs à éviter quand on se met à la beauté naturelle

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 31
  •  
  •  
  •  
  • 7

Se met­tre à la beauté naturelle est un geste admirable et con­scien­cieux. Cepen­dant, il y a des erreurs à éviter !

Je suis passée par là et je pense que c’est impor­tant d’y faire atten­tion pour ne pas regret­ter et revenir dare-dare aux cos­mé­tiques con­ven­tion­nels 😅

 

1) Tout jeter d’un coup

Un pas­sage au naturel peut souf­fler comme un vent de fraîcheur. On se sent con­quérante, prête à en découdre, et dans la foulée, on décide de se débar­rass­er illi­co presto de tous les vilains pro­duits de notre salle de bains…

Tuut tut tut ! Freinez vos ardeurs.

 

Azy j’ai tout jeté qu’est ce qu’il y aaaa ?!?

 

Le pas­sage au naturel est ardu et croyez moi c’est préférable d’y aller étape par étape. Donc au lieu de jeter tous vos pro­duits con­ven­tion­nels, gardez ceux que vous avez déjà entamés pour altern­er avec vos pro­duits naturels. Et puis pensez aus­si à la planète 😉. Si vous avez un stock de pro­duits dont vous ne savez pas quoi faire, essayez de voir dans votre entourage ou don­nez-les à des asso­ci­a­tions ( Dons Sol­idaires, Féminité sans abri, GEEV…) ou les reven­dez-les sur Vint­ed par exem­ple.

 

2) Perdre patience

Au début on est tout fiers de pass­er à une con­som­ma­tion con­scien­cieuse, on s’imag­ine déjà avec une image de “beauté puri­fiée”…

Détrompez-vous c’est vrai­ment dif­fi­cile (en tous cas pour la plu­part des gens 😅) de “déshabituer” sa peau et ses cheveux aux pro­duits chim­iques.

Comme un drogué en plein sevrage, votre peau et vos cheveux vont faire n’im­porte quoi, telle­ment habitués aux ingré­di­ents syn­thé­tiques. Ces derniers ne sont pas “sains” mais je n’ai jamais dit qu’ils étaient inef­fi­caces.

 

J’en peux plus ils sont où les beaux cheveux naturels que tu m’as promis ?!?

 

Cepen­dant la plu­part du temps c’est de la poudre aux yeux. A l’ex­em­ple des soins pour les cheveux bour­rés de sil­i­cones: soyons francs, ces molécules ont tous les avan­tages, elle appor­tent de la bril­lance, démê­lent, gainent… (Ahhh je repense à l’Ultra Doux Avo­cat de Gar­nier qui fut mon ami pen­dant longtemps…)

Mais les sil­i­cones ont ten­dance à bouch­er les écailles des cheveux et à l’in­térieur, le cheveu est com­plète­ment déshydraté/mal nour­ri. Ce qui explique que dès lors qu’on arrête leur util­i­sa­tion, nos cheveux devi­en­nent très vite tris­tounets. Pour y remédi­er, n’hésitez pas à lire mon arti­cle sur les 5 étapes pour adopter une rou­tine naturelle pour les cheveux secs.

En tous cas ne perdez pas espoir! On peut met­tre du temps, beau­coup de temps (cela peut se compter en années) à être sat­is­fait de notre rou­tine naturelle.

Quand vous êtes au bout du rouleau, pensez aux raisons qui vous ont incité à vous con­ver­tir au naturel! En plus, lorsque vous trou­verez les pro­duits adap­tés, votre peau et vos cheveux seront même mieux qu’a­vant et surtout en meilleure san­té!

Lire aussi:  Quelle est la définition de cosmétiques bio ? // VIDÉO //

 

3) Changer radicalement de routine

Ce point rejoint le précé­dent. Surtout ne soyez pas trop pressés au point de ten­ter tout et n’im­porte quoi. Et si vous n’avez jamais sup­porté les sub­stances grass­es sur votre vis­age, ce n’est pas le moment de vous tartin­er de l’huile même si celle-ci est BIO, pressée à froid, etc… Expéri­ence vécue 😆.

 

Oh ouii de l’huile !!! (Ou pas en fait…)

 

Donc priv­ilégiez tou­jours des ingré­di­ents adap­tés à votre type de peau et votre type de cheveux.

Ce n’est pas parce qu’un ingré­di­ent est naturel qu’il vous ira for­cé­ment !

Pareil, on ne le dit pas assez mais les huiles essen­tielles sont à utilis­er avec parci­monie !

Enfin, ce n’est pas parce qu’une copine vous dit que tel pro­duit a super bien marché sur sa peau qu’il vous ira, et ce, même si vous sem­blez avoir le même type de peau…

Testez, ren­seignez-vous, et surtout lais­sez votre peau se repos­er régulière­ment.

Donc patience… En com­plé­ment, n’ou­bliez pas que votre ali­men­ta­tion ren­tre aus­si en compte, et vous aidera dans votre pas­sage au naturel.

Les pois­sons gras sont con­seil­lés pour les cheveux (sar­dines, saumon, maque­reau) et bien sûr ne vous privez pas de légumes et de fruits pour votre peau ! (Carottes, bro­co­l­is, épinards, tomates, agrumes…). Et aus­si, hydratez-vous suff­isam­ment !

 

4) Acheter sans vérifier

Enfin, n’ou­bliez pas que le Green Wash­ing nous guette tou­jours 😱! Je pen­sais vrai­ment que cer­taines mar­ques *dont je ne cit­erai pas le nom* étaient naturelles, et quelle fut ma sur­prise quand j’ai jeté un coup d’oeil à la liste des ingré­di­ents!

N’hésitez pas à lire mon arti­cle sur “Com­ment lire une liste INCI” si vous voulez plus d’astuces pour décrypter les listes des ingré­di­ents.

Donc n’a­chetez pas un pro­duit les yeux fer­més parce qu’une pub vous dit que “les act­ifs sont naturels (et le reste…?)” ou que le pro­duit est “d’o­rig­ine naturelle”.

Le mieux est de tou­jours véri­fi­er 😊!

En somme, patience et véri­fi­ca­tion sont les maîtres mots pour vous éviter cer­taines erreurs dont je me serai bien passée 😅

Et vous, quelles sont les erreurs que vous auriez aimé éviter lors de votre pas­sage au naturel ?

J’e­spère que cet arti­cle vous aidera à mieux con­som­mer la beauté 💚, dans tous les cas n’hésitez pas à com­menter et à me suiv­re sur les réseaux soci­aux si vous avez des ques­tions ou des remar­ques:

Ma page Face­book, mon Insta­gram, ma chaîne Youtube, mon Pin­ter­est et mon Twit­ter !

 


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 31
  •  
  •  
  •  
  • 7

2 commentaires sur “4 erreurs à éviter quand on se met à la beauté naturelle

  1. Très joli blog que je décou­vre petit à petit. Je trou­ve tes con­seils judi­cieux mise à part sur les huiles essen­tielles que l’on peut utilis­er régulière­ment si on le fait cor­recte­ment.
    Est-ce que tu suis la for­ma­tion d’o­livi­er Roland en ce moment ?
    Bonne semaine et mer­ci pour ce partage d’in­for­ma­tions.

    1. Hel­lo mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ça me fait plaisir 🙂 !
      Non je ne suis pas la for­ma­tion d’O­livi­er Roland mais j’en ai enten­du par­ler, et toi ?
      Sinon con­cer­nant les huiles essen­tielles c’est plutôt une mise en garde, car je con­nais et ai enten­du des cas de brûlures et d’al­ler­gies. Si on sait bien com­ment les utilis­er évidem­ment elles sont béné­fiques 🙂
      Bonne semaine à toi aus­si ! 💚

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.