10 questions sur les huiles essentielles en cosmétique

10 Questions à une Experte des Huiles Essentielles sur leur utilisation en Cosmétique — Partie 1

Partager l’article :
  •  
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  

Les huiles essentielles possèdent une multitude de propriétés considérables et diverses. Utilisées pour leurs vertus thérapeutiques depuis la nuit des temps, elles concentrent ce que la nature a de meilleur.

Cependant, elles s’accompagnent assez souvent de méfiance et de méconnaissance 🤔. En effet, leur grande efficacité doit s’associer obligatoirement à une utilisation à bon escient.

Le domaine des cosmétiques ne déroge pas à la règle, et je vous avoue moi-même n’en utiliser que très peu par peur de faire des réactions. Cette peur est surtout liée à une méconnaissance des huiles essentielles et je pense que c’est le cas pour plusieurs d’entre nous.

 

Non pas les huiles essentielles j'ai peur !
Non pas les huiles essentielles j’ai peur !

 

Pourtant, les huiles essentielles ont des vertus incroyables pour la peau et les cheveux! C’est pourquoi j’ai décidé de laisser la parole à Aleks du compte L’Aromathérapie Autrement pour qu’elle nous apporte son expertise, nous donne tous ses conseils et sème nos doutes sur les huiles essentielles.

P.S: J’ai coupé cette interview en deux pour que l’article ne soit pas trop long 😉. Cliquez ici pour accéder à la deuxième partie consacrée au Huiles Essentielles en Cosmétique !

Je vous souhaite une bonne lecture 😊💚!

 

🌿 Coucou Aleks et merci à toi d’avoir accepté cet interview! Avant de répondre à mes questions ainsi que certaines venant des lecteurs, peux-tu te présenter et présenter ton blog ?

Alors moi c’est Aleksandra, avec un k, c’est un hommage à ma grand mère maternelle qui était russe. Cet orthographe fait vraiment partie de mon identité. C’est pourquoi j’y tiens autant 😉

J’ai 42 ans et je suis une écologiste convaincue depuis toujours. Je suis en permanence à la recherche d’alternatives plus saines. Je suis maman de 3 grands enfants, deux garçons de 18 et 13 ans et une fille de 7 ans. En devenant maman j’ai fait une constatation : je ne voulais plus de certains produits chez moi que je tolérais auparavant.

 

aleksandra demazy
Elle c’est Aleks avec un K!

 

C’est ainsi que j’ai commencé à utiliser les huiles essentielles. De façon très pragmatique. Absolument pas par plaisir ou envie. Ma lavande ne sentait pas bon, mon tea tree était une horreur.

En 2009, je me forme au portage bébé pour transmettre ce bonheur aux futurs et nouveaux parents. Ma vision est de faire de ma passion, mon activité professionnelle. Ainsi, je crée une boutique pour aider les nouveaux parents à trouver de bons produits bio ou écoresponsables. En effet, je souhaite faciliter la vie des nouveaux parents. C’est un point très important pour moi.

Puis, j’ai commencé à écrire un blog pour partager ma passion du portage bébé et ma vie de maman.

J’ai également créé une association de parentalité… Puis j’ai tout lâché 3 ans plus tard. J’ai fait une sorte de burn out. Je pensais avoir fait fausse route. C’est compliqué et énergivore que d’emprunter une voie un peu trop tôt. Chargée de communication de métier, j’ai voulu retenter dans cette voie…

Et puis il y a deux ans et demi, j’ai fait une rencontre, ma vie venait de faire un tour complet à 360°!

J’ai découvert un concept qui m’a beaucoup plu et j’ai créé un nouveau blog. J’ai repris mon activité de formatrice en portage bébé et je me suis formée à l’aromathérapie en 2017.

Mon blog parle de portage bébé, de vie de maman, de mes voyages en famille, en camping car et bien sur d’aromathérapie.

Je suis certifiée Praticien en Aromacologie. L’aspect émotionnel des huiles essentielles est ma spécialité, et je suis Maître Praticien en aromathérapie traditionnelle.

Je reçois en consultation et accompagne au quotidien toute personne souhaitant avoir recours à des solutions 100% naturelles. Aujourd’hui, mes deux passions occupent tout mon temps pro.

Je suis ravie de répondre à tes questions et te permettre d’y voir un peu plus clair concernant les huiles essentielles que j’appellerai HE pour aller plus vite.

 

🌿 1) J’attaque donc avec la première question. Peut-on utiliser les huiles essentielles pures ?

Oui on peut utiliser des HE pures mais pas toutes! Certaines sont photosensibles (réagissent au soleil) comme le citron ou l’orange.  D’autres sont dermocaustiques comme la cannelle.

Il faudra toujours se renseigner! Les HE dermocaustiques seront toujours à diluer afin de profiter de leur propriété sans réaction cutanée. Diluée correctement, nous sommes plus sûrs de tolérer une HE.

 

🌿 2) Les huiles essentielles sont-elles vraiment contre-indiquées pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge ?

En effet, les HE sont interdites pendant le premier trimestre de la grossesse, hormis le citron excellent contre les nausées. Cependant, il faut savoir qu’en fait peu d’HE sont vraiment interdites par la suite.

 

huiles essentielles femme enceinte
A partir du 4ème mois de grossesse la majorité des HE sont tolérées (après accord de son médecin)

 

Les tout petits peuvent aussi bénéficier de certaines HE. Il existe en France un principe de précaution important qui a faussé l’image que l’on devrait avoir de l’aromathérapie. J’ai rencontré récemment une sage femme qui utilise les HE depuis plus de 20 ans en Suisse. De la grossesse à la salle de naissance et après!

En tant que conseillère, j’accompagne également des femmes enceintes, des bébés, des touts petits…

Enfin, les HE sont les principes actifs issus de plantes, fleurs, arbres. Pour moi, elles ne devraient pas être en vente libre. On devrait toujours avoir une personne formée qui nous conseille. Et dans ces cas là, nous n’aurions plus à craindre quoi que ce soit.

 

🌿 3) Que penses-tu des mélanges d’huiles essentielles ? La synergie existe-t-elle ?

Les synergies sont des mélanges d’huiles essentielles monotypes. Chaque HE monotype a des propriétés. Assembler différentes HE c’est combiner différentes molécules qui peuvent très bien s’entendre ou pas. Il faut savoir que les mélanges tout faits en pharmacie contiennent très peu d’HE. Ainsi peu de risque… mais peu d’effet également …

Par ailleurs, les qualités sont loin d’être identiques d’une marque à l’autre. Pour répondre à ta question, je pense vraiment qu’il faut savoir ce que l’on fait avant de jouer au petit chimiste. Pour ma part, j’utilise des synergies déjà faites. Les HE présentes à l’intérieur ont le mérite d’être déjà dosées en fonction du problème que je veux traiter. En outre, je travaille beaucoup ces synergies sur l’émotionnel.

 

🌿 4) Comment utiliser une huile essentielle à bon escient, est-ce seulement une question de dosage ?

Cela dépend de l’usage que l’on souhaite en faire. Mais le dosage est à respecter. Car en fonction de la qualité, il en faudra plus ou moins.

Si c’est juste pour avoir une bonne odeur dans sa maison, prenez une HE bio. Si par contre vous souhaitez avoir un impact physique ou émotionnel, alors il est primordial d’acheter des HE de grade A, complètes, de qualité thérapeutique.

Le dosage vient à un autre niveau.

 

le dosage est important huile essentielle
Le dosage est important mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte

 

Si vous avez des recettes de certaines marques qui contiennent 20 à 50 gouttes d’une HE vous pouvez vous dire qu’elle sont très diluées. Dans mes recettes en parallèle, je mettrai plutôt 2 ou 3 gouttes.

Quand on utilise les HE en topique (sur la peau) il est important de prendre de la qualité. Bien diluée, elle agira correctement.

L’huile végétale utilisée pour la dilution devra également être choisie avec précaution.

 

🌿 5) Quelles marques d’huiles essentielles conseilles-tu ? Peux-tu nous en citer plusieurs selon des budgets ?

Alors j’ai utilisé plusieurs marques en pharmacie ou magasin bio. Cela constitue un milieu de gamme dans le domaine des HE.

Sinon je n’ai pas de marque en particulier en tête. Par contre il vaut mieux éviter les endroits où les HE sont vraiment très peu chères ou alors que l’on recommande 20 à 50 gouttes en diffusion. Là nous sommes dans des HE bas de gamme.

Il faut savoir que l’étiquette BIO fait écho au mode de culture de la plante mais absolument pas à la distillation. Et pour une HE tout est important : origine de la graine, le sol où elle pousse, les produits qu’elle reçoit (ou pas) pour grandir, les techniques de récolte, la distillation, la mise en flacon…

Depuis 2 ans et demi, c’est en découvrant la marque Young Living que j’ai tout changé! Leur approche est celle d’un passionné qui voulait faire la meilleure qualité possible.

Bien qu’encore peu connu en France, il est le leader mondial du secteur et fait tout de A à Z. Il possède ses propres fermes. Elles ont été installées là où les plantes poussent naturellement. On appelle ça leur biotope.

Ici en France, Young Living a une coopérative et travaille en partenariat avec 50 producteurs.

Si vous passez par Simiane la Rotonde dans le 04, vous pouvez voir les champs et la distillerie. En haut du château, visitez la boutique et assistez à une explication sur leur travail. En général, c’est Philippe qui mène ces mini conférences. C’est vraiment très instructif.

🌿 6) Qu’est-ce qui différencie les prix entre les huiles essentielles qu’on trouve sur le marché ?

Tout ce que je viens de noter. Tout est une question de qualité.

Deux HE peuvent être bio mais l’une issue de la 1ère distillation et l’autre de la 6ème.

Prenons un exemple. Vous prenez un café bio. Le café qui coule de suite sera bon, aura du goût, et vous prendrez plaisir à le déguster. Mais si vous faites plusieurs cafetières avec ce même café… le 6ème sera toujours bio mais sera un vrai jus de chaussettes

Ensuite vous pouvez avoir une HE issue des 30 premières minutes de distillation. Ou bien une HE qui a eu une distillation entière

Les conditions de distillation sont importantes
Les conditions de distillation des huiles essentielles sont importantes

 

La distillation peut être très chaude, cela accélère le process, ou bien douce.

D’un point de vue général moins c’est cher et moins c’est concentré. Certaines huiles sont achetées en bidon à l’autre bout du monde sans vraiment vérifier si elles sont vraiment de qualité.

En ce qui concerne Young Living au prix par goutte ils sont très bien placés !

Leur efficacité et leur pureté fait qu’une fois testée, on ne revient plus vers autre chose.

 

Retrouvez la deuxième partie de l’interview ici ! Cette partie est axée sur le côté cosmétique. Aleks nous parlera entre autre des huiles essentielles adaptées aux différents types de peaux et de cheveux!

En attendant, je vous conseille de vous rendre sur le blog d’Aleks ici 👉 Aleksandra Demazy.

Vous pouvez également la suivre sur les réseaux sociaux: L’Aromathérapie Autrement sur Instagram et sur son groupe privé Facebook en cliquant ici !

 

evenement facebook sur le sommeil
Prochaine thématique sur le groupe Facebook d’Aleks: les HE et le sommeil

 

Dans tous les cas n’hésitez pas à commenter ou à la contacter directement si vous avez des questions ou des remarques.

Et pour ne rien rater de Belle Demain vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux!

Ma page Facebook, mon Instagram, ma chaîne Youtube, mon Pinterest et mon Twitter

Cliquez ici pour accéder à mes autres articles d’ordre général sur les cosmétiques.


Partager l’article :
  •  
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires sur “10 Questions à une Experte des Huiles Essentielles sur leur utilisation en Cosmétique — Partie 1

  1. Coucou,

    Je suis très frileuse avec les huiles essentielles ! J’en ai à la maison, mais je n’ose pas les utiliser de peur de mal les utiliser. La seule façon, c’est dans mon diffuseur !

    Belle soirée,
    Laura — Bambins, Beauté et Futilité

    1. Coucou,
      oui je comprends ton point de vue, c’est pareil pour moi c’est bien pour ça que j’ai fait cet interview 😅 c’est déjà une bonne chose dans le diffuseur !! 🙂
      C’est important d’être accompagné pour les utiliser, mais je pense qu’une fois qu’on sait les utiliser et qu’on a identifié celles auxquelles on n’est pas sensibles, elles sont super efficaces !

    1. Coucou Gaëlle !
      Merci pour ton commentaire, je suis contente d’avoir pu échanger avec Aleks qui m’a fait changer de regard sur les HE. Il suffit de bien les connaître et les comprendre pour les utiliser 😊

  2. C’était super interessant, moi qui utilise les huiles essentielles dans certains cosmétiques, je suis stupéfaites de voir que selon la qualité de l’huile on peut utiliser 2–3 gouttes ou 20–30 gouttes !!! C’est énorme la différence, d’où bien se renseigner !

    1. Coucou Véro !
      Merci beaucoup pour ton commentaire, effectivement on ne se rend pas forcément compte de la différence de qualité entre les huiles ! Surtout pour les HE c’est important de bien se renseigner 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.