cosmetiques de luxe

Les cosmétiques de luxe sont-ils vraiment meilleurs ?

Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •  
  • 104

Il y a quand même une chose assez dingue, c’est qu’en temps de crise les pro­duits de luxe marchent du tonnerre.

Le luxe reste le luxe !

C’est un secteur pérenne en France et qui je pense n’a pas de soucis à se faire, car il est syn­onyme de valeur, de durée et de qual­ité.

Et qu’en est-il dans le domaine des cos­mé­tiques ? Faut-il for­cé­ment acheter cher pour avoir un bon produit ?

Pour cela je vous pro­pose d’abord qu’on se pose tranquillement…

Là, voilà, comme si nous étions dans la peau de Meghan Markle, Kim Kar­dashi­an ou Mela­nia Trump (au choix). Et imag­i­nons que nous pou­vons nous pay­er tout ce que l’on veut.

 

Poseyyy

Evidem­ment que nous nous tournerons vers les pro­duits les plus chers.

Même moi qui milite pour la beauté naturelle, si j’offre une palette Chanel à une amie je sais qu’elle sera ravie.

Soyons d’accord, lorsque l’on achète plus cher, nous avons plus de chances d’avoir un pro­duit de qual­ité. Mais la déf­i­ni­tion de qual­ité dépend de tout un chacun !

Pre­mière­ment, voyons déjà pourquoi, en règle générale, un cos­mé­tique plus cher a plus de chance d’être effi­cace et qualitatif.

 

Les garanties d’un cosmétique de luxe

Pour avoir tra­vail­lé pour de grandes mar­ques de cos­mé­tique, il y a quand même une chose que je ne peux pas nier. C’est qu’ils met­tent du bud­get dans la R&D et l’inno­va­tion.

Les act­ifs util­isés dans les crèmes anti-âge par exem­ple sont issus de recherch­es très poussées. On isole une molécule qui a un effet intéres­sant sur la peau, on effectue plusieurs tests d’efficacité du pro­duit, on s’assure de son innocuité.

(Nous ne débat­trons pas de l’in­nocuité à long terme des ingré­di­ents syn­thé­tiques polémiques ici, ou alors en commentaire 😜).

C’est le cas de la crème Dior Cap­ture totale à 160€ les 60 mL issue de plusieurs années de recherche, dont l’actif phare est le Lon­goza de Madagascar.

Ensuite, quelques ingré­di­ents nobles et rares sont sélec­tion­nés (ex : huile de nigelle d’Egypte, huile de baobab, extraits de fleurs…). Les for­mules sont très étudiées pour être agréables, amu­santes ou sur­prenantes à appliquer.

Ces pro­duits sont aus­si plus sta­bles. Mais ce qui con­fère cette pro­priété sont sou­vent des ingré­di­ents syn­thé­tiques tel que les conservateurs…

Par ailleurs, se pose la ques­tion de l’effet Place­bo qui s’y rajoute.

En effet, Mme Mar­tin qui a acheté sa crème La Prairie au caviar à 423 euros va penser très fort qu’elle est efficace…

 

Mais il amène aussi son lot d’illusions…

Certes donc, le luxe fait rêver toutes les petites filles et petits garçons en nous.

Le mar­ket­ing est très étudié, les maisons pres­tigieuses ont un univers à elles, des égéries mag­nifiques. Et la con­cep­tion est métic­uleuse. Des par­fums raf­finés sont rajoutés, les pack­ag­ings attirent l’œil, les ser­vices après-vente (en général) sont à l’écoute et le client est bichonné.

Il ne faut pas oubli­er que c’est toutes ces choses que l’on paie en plus.

Car en vérité, en vérité je vous le dis…

La for­mule d’un cos­mé­tique reste qua­si­ment la même. Une crème sera tou­jours un mélange d’eau, d’huile, avec des addi­tifs en plus.

Certes, les mar­ques de luxe incor­porent des act­ifs issus de recherche avancée dans leurs pro­duits. Mais ils sont sou­vent inclus en très faible quantité.

Out­re l’ef­fet place­bo, l’émo­tion et la sen­so­ri­al­ité sont deux fac­teurs qui jouent beau­coup en cos­mé­tique (ici l’arti­cle de l’Express sor­ti en juil­let 2018 sur le sujet).

Atten­tion, je ne dis pas que le fruit de toutes ces recherch­es ne sert à rien ! Des con­som­ma­tri­ces sont ravies et sou­vent des résul­tats clin­iques prou­vent leur effi­cac­ité. (Mais cer­taines seront tout de même déçues)…

Pour être franche avec vous je trou­ve par exem­ple que les pro­duits Clar­ins, qui est une mar­que assez haut de gamme, sont satisfaisants.

J’ai longtemps util­isé la crème Flu­ide hydratant Mat­i­fi­ant et la gelée Eclat du Jour.

Lire aussi:  Ode à l'huile de coco

Cepen­dant main­tenant que je veux suiv­re le mou­ve­ment Green Beau­ty, je cherche la crème naturelle et éthique idéale. Ma peau mixte à ten­dance grasse et aux imper­fec­tions est bien prob­lé­ma­tique. Donc, je ne l’ai pas encore trou­vée mais j’y tra­vaille, je vous dirai dès que ce sera fait !

Sim­ple­ment, revenons à nos bou­tons *Oh non elle n’a pas fait cette blague*, un pro­duit cos­mé­tique n’est pas un médica­ment et agit prin­ci­pale­ment à la sur­face de la peau.

Evidem­ment, il aide à garder une peau nour­rie, plus ferme et en bonne san­té. Mais il n’existe pas d’effet mir­a­cle et instan­ta­né comme peu­vent le van­ter cer­taines mar­ques de luxe.

Rien ne vaut la régu­lar­ité des soins, bien con­naître son type de peau pour appli­quer les pro­duits adéquats et une bonne hygiène de vie. Il faut égale­ment savoir adapter sa rou­tine beauté en fonc­tion des saisons. Par exem­ple une crème à plus haut SPF en été, et une crème plus nour­ris­sante en hiver.

Mais si vous con­nais­sez un pro­duit mir­a­cle et instan­ta­né, svp dites le moi 😱 !

Donc, à mon hum­ble avis, pas besoin d’acheter une crème à l’or ou au caviar. Sinon pourquoi les mêmes per­son­nes qui achè­tent ces pro­duits ont régulière­ment recours au lift­ing et au botox ?

botox

Ceci dit, je ne vous con­seille pas non plus d’acheter des crèmes à un euro sans regarder leur liste INCI.

 

En vrai, tout dépend de la philosophie du consommateur !

Claire­ment selon moi, on n’est pas oblig­és d’acheter très cher pour avoir de la qualité.

Un baume à lèvres de la mar­que BIO Hur­raw à 5€ pour moi fait très bien l’affaire com­paré à un baume Chanel à 36€.

Mais le terme qual­ité va dif­fér­er selon la personne.

Pour cer­tains la qual­ité est juste la fonc­tion du pro­duit. Pour d’autres cela inclut comme je l’ai dit plus haut le ser­vice de vente, le pack­ag­ing, le pres­tige de la mar­que etc…

Par exem­ple la mar­que Avril dont je fais l’éloge ne s’attarde pas sur le pack­ag­ing. Et je sais que cer­taines per­son­nes ne pour­ront se résoudre à acheter une crème sans le joli fla­con et le pack­ag­ing qui va avec.

Par ailleurs, je ne suis pas sûre que nous pour­rons con­ver­tir les affi­ciona­dos des mar­ques de luxe à la Green Beau­ty car ils s’identifient à ces mar­ques et l’univers qu’il y a autour. Mais ça ne coûte rien d’essayer 😉.

 

Et que signifie la qualité pour Belle Demain ?

Pas de sur­prise, pour moi un pro­duit cos­mé­tique de qual­ité c’est un pro­duit plutôt sim­ple, qui n’a pas 3 mil­lions d’ingrédients dans sa for­mule. Il doit être le plus naturel pos­si­ble et aus­si effi­cace que la mar­que le décrit.

C’est un pro­duit que je peux utilis­er au quo­ti­di­en et qui respecte la planète.

C’est le cas de mon petit mas­cara vol­ume Avril cer­ti­fié BIO. Il ne pré­tend pas me don­ner des cils à l’infini et l’au-delà, mais il rem­plit par­faite­ment son job.

Par ailleurs, vu que je me mets à la Green Beau­ty, je vous pro­pose de décou­vrir étape par étape avec moi les pro­duits qui me plairont vrai­ment. Je n’hésiterai pas à vous le dire dans des articles !

De plus, il n’y a pas que les pro­duits qu’on achète dans la vie. Il y a aus­si ceux qu’on peut fab­ri­quer nous-même (DIY) ce qui fera égale­ment l’objet d’articles.

Une dernière chose, sachez que le BIO se met aus­si au luxe si c’est ce que vous recherchez.

N’hésitez pas à aller voir les mar­ques Tata Harp­er, May Lind­strom et Cho Nature qui en jet­tent pas mal du tout.

Et pour vous, qu’est-ce qu’un pro­duit cos­mé­tique de qual­ité ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire !

J’espère en tous cas que vous avez appré­cié cet arti­cle, sur ce je vous souhaite une belle journée/soirée et je vous dis à bientôt !


Partager l’ar­ti­cle :
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •  
  • 104

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.