cosmetiques de luxe

Les cosmétiques de luxe sont-ils vraiment meilleurs ?

Partager l'article :
  •  
  • 18
  •  
  •  
  •  
  • 1

Il y a quand même une chose assez dingue, c’est qu’en temps de crise les produits de luxe marchent du tonnerre.

Le luxe reste le luxe !

C’est un secteur pérenne en France et qui je pense n’a pas de soucis à se faire, car il est synonyme de valeur, de durée et de qualité.

Et qu’en est-il dans le domaine des cosmétiques ? Faut-il forcément acheter cher pour avoir un bon produit ?

Pour cela je vous propose d’abord qu’on se pose tranquillement…

Là, voilà, comme si nous étions dans la peau de Meghan Markle, Kim Kardashian ou Melania Trump (au choix). Et imaginons que nous pouvons nous payer tout ce que l’on veut.

 

Poseyyy

Evidemment que nous nous tournerons vers les produits les plus chers.

Même moi qui milite pour la beauté naturelle, si j’offre une palette Chanel à une amie je sais qu’elle sera ravie.

Soyons d’accord, lorsque l’on achète plus cher, nous avons plus de chances d’avoir un produit de qualité. Mais la définition de qualité dépend de tout un chacun !

Premièrement, voyons déjà pourquoi, en règle générale, un cosmétique plus cher a plus de chance d’être efficace et qualitatif.

 

Les garanties d’un cosmétique de luxe

Pour avoir travaillé pour de grandes marques de cosmétique, il y a quand même une chose que je ne peux pas nier. C’est qu’ils mettent du budget dans la R&D et l’innovation.

Les actifs utilisés dans les crèmes anti-âge par exemple sont issus de recherches très poussées. On isole une molécule qui a un effet intéressant sur la peau, on effectue plusieurs tests d’efficacité du produit, on s’assure de son innocuité.

(Nous ne débattrons pas de l’innocuité à long terme des ingrédients synthétiques polémiques ici, ou alors en commentaire 😜).

C’est le cas de la crème Dior Capture totale à 160€ les 60 mL issue de plusieurs années de recherche, dont l’actif phare est le Longoza de Madagascar.

Ensuite, quelques ingrédients nobles et rares sont sélectionnés (ex : huile de nigelle d’Egypte, huile de baobab, extraits de fleurs…). Les formules sont très étudiées pour être agréables, amusantes ou surprenantes à appliquer.

Ces produits sont aussi plus stables. Mais ce qui confère cette propriété sont souvent des ingrédients synthétiques tel que les conservateurs…

Par ailleurs, se pose la question de l’effet Placebo qui s’y rajoute.

En effet, Mme Martin qui a acheté sa crème La Prairie au caviar à 423 euros va penser très fort qu’elle est efficace…

 

Mais il amène aussi son lot d’illusions…

Certes donc, le luxe fait rêver toutes les petites filles et petits garçons en nous.

Le marketing est très étudié, les maisons prestigieuses ont un univers à elles, des égéries magnifiques. Et la conception est méticuleuse. Des parfums raffinés sont rajoutés, les packagings attirent l’œil, les services après-vente (en général) sont à l’écoute et le client est bichonné.

Il ne faut pas oublier que c’est toutes ces choses que l’on paie en plus.

Car en vérité, en vérité je vous le dis…

La formule d’un cosmétique reste quasiment la même. Une crème sera toujours un mélange d’eau, d’huile, avec des additifs en plus.

Certes, les marques de luxe incorporent des actifs issus de recherche avancée dans leurs produits. Mais ils sont souvent inclus en très faible quantité.

Outre l’effet placebo, l’émotion et la sensorialité sont deux facteurs qui jouent beaucoup en cosmétique (ici l’article de l’Express sorti en juillet 2018 sur le sujet).

Attention, je ne dis pas que le fruit de toutes ces recherches ne sert à rien ! Des consommatrices sont ravies et souvent des résultats cliniques prouvent leur efficacité. (Mais certaines seront tout de même déçues)…

Pour être franche avec vous je trouve par exemple que les produits Clarins, qui est une marque assez haut de gamme, sont satisfaisants.

J’ai longtemps utilisé la crème Fluide hydratant Matifiant et la gelée Eclat du Jour.

Cependant maintenant que je veux suivre le mouvement Green Beauty, je cherche la crème naturelle et éthique idéale. Ma peau mixte à tendance grasse et aux imperfections est bien problématique. Donc, je ne l’ai pas encore trouvée mais j’y travaille, je vous dirai dès que ce sera fait !

Simplement, revenons à nos boutons *Oh non elle n’a pas fait cette blague*, un produit cosmétique n’est pas un médicament et agit principalement à la surface de la peau.

Evidemment, il aide à garder une peau nourrie, plus ferme et en bonne santé. Mais il n’existe pas d’effet miracle et instantané comme peuvent le vanter certaines marques de luxe.

Rien ne vaut la régularité des soins, bien connaître son type de peau pour appliquer les produits adéquats et une bonne hygiène de vie. Il faut également savoir adapter sa routine beauté en fonction des saisons. Par exemple une crème à plus haut SPF en été, et une crème plus nourrissante en hiver.

Mais si vous connaissez un produit miracle et instantané, svp dites le moi 😱 !

Donc, à mon humble avis, pas besoin d’acheter une crème à l’or ou au caviar. Sinon pourquoi les mêmes personnes qui achètent ces produits ont régulièrement recours au lifting et au botox ?

botox

Ceci dit, je ne vous conseille pas non plus d’acheter des crèmes à un euro sans regarder leur liste INCI.

 

En vrai, tout dépend de la philosophie du consommateur !

Clairement selon moi, on n’est pas obligés d’acheter très cher pour avoir de la qualité.

Un baume à lèvres de la marque BIO Hurraw à 5€ pour moi fait très bien l’affaire comparé à un baume Chanel à 36€.

Mais le terme qualité va différer selon la personne.

Pour certains la qualité est juste la fonction du produit. Pour d’autres cela inclut comme je l’ai dit plus haut le service de vente, le packaging, le prestige de la marque etc…

Par exemple la marque Avril dont je fais l’éloge ne s’attarde pas sur le packaging. Et je sais que certaines personnes ne pourront se résoudre à acheter une crème sans le joli flacon et le packaging qui va avec.

Par ailleurs, je ne suis pas sûre que nous pourrons convertir les afficionados des marques de luxe à la Green Beauty car ils s’identifient à ces marques et l’univers qu’il y a autour. Mais ça ne coûte rien d’essayer 😉.

 

Et que signifie la qualité pour Belle Demain ?

Pas de surprise, pour moi un produit cosmétique de qualité c’est un produit plutôt simple, qui n’a pas 3 millions d’ingrédients dans sa formule. Il doit être le plus naturel possible et aussi efficace que la marque le décrit.

C’est un produit que je peux utiliser au quotidien et qui respecte la planète.

C’est le cas de mon petit mascara volume Avril certifié BIO. Il ne prétend pas me donner des cils à l’infini et l’au-delà, mais il remplit parfaitement son job.

Par ailleurs, vu que je me mets à la Green Beauty, je vous propose de découvrir étape par étape avec moi les produits qui me plairont vraiment. Je n’hésiterai pas à vous le dire dans des articles !

De plus, il n’y a pas que les produits qu’on achète dans la vie. Il y a aussi ceux qu’on peut fabriquer nous-même (DIY) ce qui fera également l’objet d’articles.

Une dernière chose, sachez que le BIO se met aussi au luxe si c’est ce que vous recherchez.

N’hésitez pas à aller voir les marques Tata Harper, May Lindstrom et Cho Nature qui en jettent pas mal du tout.

Et pour vous, qu’est-ce qu’un produit cosmétique de qualité ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire !

J’espère en tous cas que vous avez apprécié cet article, sur ce je vous souhaite une belle journée/soirée et je vous dis à bientôt !

Les cosmétiques de luxe sont-ils vraiment meilleurs ?
5 (100%) 14 votes

Partager l'article :
  •  
  • 18
  •  
  •  
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.