Adopter une routine naturelle pour cheveux secs et/ou bouclés en 5 étapes

Partager l’article :
  •  
  • 33
  •  
  •  
  •  
  • 8

Ahhh la chevelure, sacrée chevelure ! Elle représente bien plus que de simples fibres accrochées à notre crâne.

Les cheveux sont indéniablement un atout de séduction, une partie de notre personnalité, un moyen de s’affirmer et de sentir belle (beau). Il est donc très important de les entretenir et de les chouchouter.

Mais, problème: les produits capillaires font partie des pires catégories en cosmétique. Les substances utilisées pour la coloration sont en majorité chimiques et très allergisantes, et quasiment tous les produits lavants contiennent des tensioactifs irritants.

Enfin, les cheveux secs ont été “drogués” aux silicones car ces molécules “magiques” permettent un démêlage instantané, gainent le cheveu et lui apportent de la brillance.

Sauf que ces substances, au-delà d’être non biodégradables et synthétiques, ne font que gainer le cheveu et ne le nourrissent pas en profondeur. Au contraire le fait qu’elles ne pénètrent pas peuvent les conduire à “boucher” le cheveu et empirer la situation.

Nous nous retrouvons donc dans un cycle infernal: dès que nos cheveux ne sont pas “siliconés” ils perdent de leur brillance et semblent plus secs que jamais, nous nous empressons donc d’en rajouter.

Cher internaute, je t’avertis, le chemin vers une routine naturelle ne sera pas simple. Mais ce qui nous attend au bout du tunnel est merveilleux: la liberté ! Brisons nos chaînes du diktat des silicones et tutti quanti !

 

Freedom my friends !

 

1. Faire le tri dans sa salle de bains

Déjà, vous devez vous en douter, la première étape consiste à se débarrasser des mauvais produits. Vous pouvez utiliser les applications dont je vous parle dans mon article ici pour les scanner.

S’ils contiennent des silicones, du laureth sulfate, du PEG et toutes ces substances nocives pour la santé, OUT !

Bon, vous ne pouvez évidemment pas tout jeter d’un coup car ceci n’est pas très écologique. Je vous conseille de terminer les fonds de produits, ce qui vous servira dans la conversion progressive au naturel.

En effet, je vous déconseille de passer au 100% naturel d’une traite car cela fait un choc. Les cheveux se retrouvent sans repères et sans leur “silidrogue”. Ils seront tout secs et pas très jolis au début. Il faudra doucement les déshabituer.

Mais si cela ne vous fait pas peur de le faire brutalement allez‑y ! Cela peut en effet marquer le coup.

 

2. Abandonner les lissages/brushings/fers à boucler

Très très très important. Pour avoir une belle chevelure au naturel, il faut ABSOLUMENT arrêter de les brûler.

Vous savez bien que cela ne fait qu’empirer l’état de vos cheveux.

En plus, l’heure est à la beauté décomplexée et au nappy movement. Quoi de plus beau que d’assumer sa vraie nature de cheveux ?

Et si vous avez peur du regard des autres parce que le code c’est “avoir des cheveux bien lisses et regarder par terre”, ne les écoutez pas. S’ils ne vous apprécient pas avec votre vraie nature de cheveux c’est qu’ils n’en valent pas la peine.

Pensez à votre bien être et à la santé de vos cheveux (des femmes qui ont fini chauves à cause des lissages répétitifs ça existe !!!).

Arrêtons de brûler nos cheveux sinon…

Et dites vous que beaucoup de filles rêvent d’avoir du volume, des boucles et des cheveux rigolos. (Humm je vous accorde qu’en prendre soin au quotidien ce n’est pas toujours très rigolo).

Enfin, contrairement à ce que certains peuvent penser, beaucoup de gens trouvent ça sexy un joli nappy !

 

3. Toujours faire des masques et des bains d’huile

Les bains d’huile et les masques, c’est la baaase ! Surtout pendant notre conversion au naturel, il est essentiel de nourrir sa chevelure.

Nos cheveux secs aiment les protéines: amusez vous à faire des masques au yaourt, au jaune d’oeuf, à la banane…

Ils aiment l’huile: vous avez un choix immense entre l’huile de coco, de jojoba, d’avocat, d’argan, de ricin, de brocoli…

Il faut également les hydrater: n’hésitez pas à les sprayer avec un peu d’eau les jours où vous ne les lavez pas, puis ajoutez du gel d’Aloe Vera ou du gel de lin.

NB: Vous pouvez faire tenir les masques dans un foulard une nuit ou une heure avant de les laver mais évidemment lavez-les après 😁.

 

4. Passer au low poo

Alors ceci ne veut pas dire “caca lent” comme aurait pensé mon chéri qui passait par là.

Low poo signifie diminuer les fréquences de shampoings. En effet ceux-ci contiennent des tensioactifs qui sont pour la plupart très irritants. Et ce n’est pas naturel de trop se laver les cheveux. En particulier quand ils sont de nature sèche, le shampoing les assèche encore plus.

Pour mon cas, je suis passée de 2 voire 3 shampoings par semaine à un seul. Il m’est même arrivé d’attendre dix jours pour le shampoing suivant. Bien sûr je les lave deux fois par semaine, mais une fois sur deux seulement à l’eau en massant le cuir chevelu, puis en passant directement à un après shampoing.

Au début j’utilisais toujours mon shampoing classique, puis j’alternais avec le Perfect Clean (que j’utilise désormais exclusivement) de la marque “Les secrets de Loly”.

Cette marque est une révélation pour moi. Elle a été fondée par une antillaise qui connaît bien les problèmes des cheveux très secs.

Bien sûr le shampoing est sans sulfates, silicones, parabens, et utilise des tensioactifs doux. Il est à 99% d’origine naturelle.

Quand je l’utilise, je trouve que mes cheveux ne sont pas crissants comme avec d’autres shampoings conventionnels ou naturels. Je vous le recommande à 100%.

Si vous préférez les shampoings solides, ce que je comprends tout à fait, n’hésitez pas à essayer ceux de la marque Lamazuna. Pour ma part je ne les ai pas encore essayé mais j’en ai entendu le plus grand bien.

Pour les cuirs chevelus gras, la poudre de rhassoul, le vinaigre de cidre ou de framboise et les masques à l’argile permettent de survivre entre les shampoings.

 

5. Utiliser des soins sans rinçages ET de l’Aloe Vera

Après votre shampoing il est important d’appliquer un après shampoing. Le conditioneeeer (à dire avec un accent anglais) sert à contrebalancer l’effet asséchant du shampoing, à nourrir maintenant que les écailles du cheveu sont ouvertes, et à démêler. Le mien au karité vient de chez So Bio Etic.

Ensuite, pour mon cas j’utilise un leave in conditioner. C’est un après-shampoing sans rinçage de la marque Les secrets de Loly: Kurl Nectar. Il permettra de protéger et gainer les cheveux naturellement en remplacement des silicones.

Puis une fois que les cheveux sont secs, pour parfaire ma coiffure et donner un bel effet bouclé, j’utilise le soin Magic Twist toujours de chez Les Secrets de Loly et du gel d’Aloe Vera qui vont fixer la coiffure.

Enfin les jours où je ne les lave pas, je les humidifie un peu à l’eau à l’aide d’un spray, puis je repasse du gel d’Aloe Vera et du Magic Twist.

Et je vous assure, avec cette routine je sens mes cheveux plus sains, plus légers et mes boucles reprennent de jolies formes !

Evidemment l’effet ne peut pas être totalement similaire à celui du silicone qui fait tout briller.

Mais à force de soins et de persévérance je suis sûre que mes cheveux seront encore plus beaux !

D’ailleurs ma conversion n’est pas terminée, j’aurai encore plein de tips cheveux à vous donner dans de prochains articles 😊. Et vous, quelle est votre routine naturelle ?

PS: N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux: Mon FB, mon Insta, mon Pinterest et mon Twitter 😉


Partager l’article :
  •  
  • 33
  •  
  •  
  •  
  • 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.